Il est intéressant de consulter certains rapports officiels, non diffusés en France par la presse subventionnée.

Par exemple celui rédigé par M. Driencourt, ambassadeur de France en Algérie.

Il signale que l’ambassade à Alger est submergée par les nouvelles demandes de visas de ressortissants algériens souhaitant se rendre en France : plus de 130.000 de ces demandes de rendez-vous sont actuellement bloquées jusqu’au 31 janvier 2018.

Des mesures d’urgence ont dû être prises et les délais pour ces rendez-vous atteignent plus de quinze jours.

L’ambassadeur en personne souligne que ce « système sera pérennisé » et que des créneaux supplémentaires seront ouverts pour permettre à de nouveaux demandeurs de visas, environ 30.000, d’obtenir des rendez-vous avant fin 2017.

L’ambassadeur précise qu’en 2016, 410.522 visas avaient été délivrés alors que pour 2017, à fin août, les 417.000 demandes sont déjà dépassées.

Il estime que si cette tendance se poursuit (et il n’y a aucune raison pour qu’elle diminue) ce sera un total de 626.000 visas accordés à la fin de 2017.

À ce total il est nécessaire d’ajouter les « visas de circulation » qui permettent aux bénéficiaires d’effectuer plusieurs séjours en France sans se présenter au consulat : 92.000 délivrés en 2016.

Les statistiques de l’ambassade prouvent qu’entre 2012 et 2016 le nombre de demandes de visas a doublé, ainsi que le nombre de visas accordés, soulignant que le pourcentage d’acceptations de ces demandes de visas se stabilise entre 75 et 78%, en fonction des années.

Concernant les visas accordés aux étudiants algériens, désirant poursuivre leurs études en France, l’ambassadeur a souligné qu’ils étaient « en augmentation constante ». Le consulat en reçoit environ 80 chaque jour.

En 2016, 7431 visas long séjour pour études avaient été délivrés, soit une augmentation de 31% par rapport à 2015 et de 113% de plus qu’en 2014.

Plus de 23.000 étudiants algériens poursuivent actuellement leurs études en France.

Ces chiffres « officiels » signifient que l’invasion légale de notre pays est en progression constante, elle a doublé en quatre années et cela sans tenir compte des détenteurs de visas de courts séjours, non tenus de se présenter au consulat, et qui restent en situation clandestine.

En tenant compte du nombre de visas accordés, soit 80%, la France a accueilli en 2016 et accueillera en 2017 plus de 600.000 Algériens et cela en toute légalité.

Si ce n’était que 600.000 ! Encore faut-il ajouter les dizaines de milliers de visas accordés aux autres pays du Maghreb (Tunisie et Maroc) et d’Afrique (francophone ou non), également les dizaines de milliers de « migrants » clandestins, plus les demandeurs d’asile des pays en guerre.

Mais ces chiffres-là, aucun organisme officiel ne les présentera, ni aucun média ne les diffusera, tant il est vrai qu’ils feraient peur à ceux qui ferment les yeux, et font peur à ceux qui les ouvrent !

Manuel Gomez

« Claude Ignerski « a déclaré que cela pouvait » être  » l’enlèvement le 23 /09/ 2017

Pierre Gilbert a fait quasiment la même déclaration.

« Yoann Renou », quant à lui, a déclaré que tu faisais le pêché contre le Saint Esprit si tu n’y croyais pas, Wouah….!!!!!  c’est le nouveau éphèbe des faux prophètes ,normal qu’il ai un zèle excessif ,ne s’étant lui même encore jamais trompé comme les deux autres.

Bref,  à la veille  » de l’enlèvement  » et « du commencement de la tribultion de Jacob »,  étant sur le mois de septembre ou l’on célèbre les fêtes des trompettes annonçant le Roi des rois, ces chrétiens suivant ces faux docteurs sont recroquevillés dans de petits groupes sur facebook, priant pour que les vierges folles soient touchées par l’esprit. En effet, si celles ci ne croient pas, qu’une date est nécessaire pour être enlevée, alors vous êtes une folle qui ne discerne pas les temps à l’image des pharisiens au temps de Jésus Christ.

Je me pose cette question, comprenant cette dépendance dans lequel mes frères et soeurs sont, c’est a dire entre les mains de ceux qui ne recherchent que la gloire des hommes au lieu de celle de Jésus Christ,  qu’au bout de la troisième année et des dates multiples qui ont été annoncées, que les vierges sages sont les vierges folles ?????

Pourtant Jésus Christ avait bien prévenu ses brebies…….

Vous avez été rachetéà un grand prix; ne devenez pas esclaves des hommes.
Comment se fait il que les commentaires sur les vidéos de Claude Ignerski soient désactivés sur Youtube ???  N’est ce pas là une disctinction du faux prophète ???
Quoiqu’il en soit, même si la plupart de ces faux enseignants et prophètes ont beaucoup diminué en côte de popularité, le monde chrétien est en alerte constant, non à cause de ceux qui se sont trompés, car finallement tout le monde peut se tromper, et peut aussi demander pardon à l’occasion pour la forme, mais surtout à cause, de ces faux  enseignements .
-Le premier enseignement est celui de l’interprétation des fêtes des trompettes de l’Eternel  du fait que l’enlèvement se fait à la dernière trompette. 
Ce serait un enseignement pour l’église alors que cela à été donné pour Israel.
-Secondo, c’est la compréhension de la parabole des dix vierges ou nous aurions des chrétiens fous et des chrétiens sages…..Même si tous ceux qui se disent chrétiens et qui n’ont que le nom et non, l’approbation de L’Eternel, il n’y a pas de divisions dans le corps de Christ. Nous sommes tous un en Jésus Christ uni au Seigneur Jésus par la foi en son oeuvre rédemptrice à la croix pour l’humanité.
–Comment donc ?, parmi ceux qui ont l’Esprit, qui nous enseigne toutes choses, n’ayant besoin que personne ne nous enseigne, les chrétiens seraient- ils divisés ???
—Il est vrai que le spectacle des églises, ne nous privent pas de différences d’opinions sur les choses de l’Eternel.
Le combat pour réveiller les vierges folles tournera t’il en défaveur des vierges sages ???
 On le saura bientôt une novelle fois, et, si ceux qui se sont trompés  ne se mettent pas en règles. Ils ne pourront communier à la table de la Sainte Cène.
Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi24 laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande.
—Alors, sachez mes frères et soeurs  que j’ai quelque chose à vous reprocher tant que vous n’aurez pas fait le nécessaire pour comprendre que vous vous égarez en vous couvrant  d’opprobe, et je serais là pour vous le rapeller.
—Je ne vous condamne pas  comme  » Patrick Galarneau » qui aiment  enterrer les chrétiens qui se trompent  croyant qu’il a grimpé une marche, dans l’estime de l’Eternel, mais je vous soumettrais en face de vos responsabilités avec la Parole de l’Eternel.

 

ll n’y a pas un islam modéré et un islam terroriste, il y a d’abord l’islam et un livre illégal, le Coran

La question n’est pas de savoir s’il y a un islam modéré et un islam terroriste, il y a d’abord : l’islam !
Cette religion se prétendant d’amour, de paix et de tolérance diffuse un livre qu’elle prétend sacré mais qui en fait contient des appels à la haine et demande de tuer les juifs et les chrétiens et les autres mécréants, y compris les athées.

Sachez que le coran est illégal !

Voir Art 35 loi 1905, art 222-17 CP, Loi n°2004-575 du 21/6/2004. Il appelle au meurtre des juifs et des chrétiens, ce n’est donc pas un livre « sacré » mais un mode d’emploi pour tuer tout non-musulman. La distribution ou la vente du coran est donc illégale. Si vous écriviez un « roman » appelant à tuer telle ou telle communauté ou telle ou telle catégorie de personnes vous seriez immédiatement interpellé et votre livre serait interdit illico à la vente. Il doit en être ainsi pour le coran.

Que dit la loi française ?

L’Article 35 de la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’état. Les politiciens collabos oublient l’article 35 qui, s’il était appliqué, conduirait à l’abrogation d’une partie importante du coran, ou son interdiction pure et simple :

L’article 35 dit ceci :
« Si un discours prononcé ou un écrit affiché ou distribué publiquement dans les lieux où s’exerce le culte, contient une provocation directe à résister à l’exécution des lois ou aux actes légaux de l’autorité publique, ou s’il tend à soulever ou à armer une partie des citoyens contre les autres, le ministre du culte qui s’en sera rendu coupable sera puni d’un emprisonnement de trois mois à deux ans, sans préjudice des peines de la complicité, dans le cas où la provocation aurait été suivie d’une sédition, révolte ou guerre civile.»

Le Coran appelle au meurtre des juifs et des chrétiens (et autres), il est donc dans l’illégalité la plus totale. La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est un délit selon l’art. 222-17 CP :
« La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est punie de six mois d’emprisonnement et de 7.500 euros d’amende lorsqu’elle est, soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet. La peine est portée à trois ans d’emprisonnement et à 45.000 euros d’amende s’il s’agit d’une menace de mort. ».

La provocation à commettre un crime ou un délit est évidemment punissable selon l’art. 23 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse – Modifié par Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 – art. 2 JORF 22 juin 2004 :
« Seront punis comme complices d’une action qualifiée crime ou délit ceux qui, soit par des discours, cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics, soit par des écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l’écrit, de la parole ou de l’image vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics, soit par des placards ou des affiches exposés au regard du public, soit par tout moyen de communication au public par voie électronique, auront directement provoqué l’auteur ou les auteurs à commettre ladite action, si la provocation a été suivie d’effet ».

Ce sont des appels à la haine et au meurtre des Juifs et des Chrétiens (et des athées aussi bien entendu) ! Ce livre est donc raciste, antisémite, homophobe, sexiste, xénophobe et violent. Une violence qui va jusqu’à tuer des Juifs, des Chrétiens mais aussi tous les incroyants, tous les non-musulmans.
Ce livre est hors la loi, il doit donc être interdit à la distribution et à la vente.

L’islam est une secte qui tue !

Il faut interdire l’islam, les mosquées et tout rassemblement islamique.

Arrêtez avec vos bougies, vos fleurs, vos pancartes « je suis », avec vos « je n’ai pas peur », tout cela n’est que guignolerie, hypocrisie et mensonge ! La seule pancarte que l’on doit avoir c’est « Je suis en guerre contre les musulmans terroristes ».

Ne dites pas : « je n’ai pas peur », c’est faux, vous avez peur , et c’est logique, seuls les fous et les menteurs disent cela !

Il faut que vous vous mettiez en tête que nombre de musulmans sont susceptibles de se radicaliser, et que tout radicaliste est un terroriste en puissance. Et cela peut être très rapide et passer inaperçu !
Il n’y a donc plus à tergiverser, il faut donc interpeller tout islamiste et le mettre sous étroite surveillance. Et ceci, qu’il soit supposé dangereux ou non.

Dès lors qu’un individu musulman fait un voyage en Syrie, il est nécessairement un individu dangereux qui va passer à l’action d’un instant à l’autre. Tout imam qui prêche la violence doit être emprisonné. Tout rassemblement suspect de musulmans doit faire l’objet d’une enquête immédiate.

Non, les terroristes ne sont pas des êtres fragiles, ou des malades mentaux ! Ils sont totalement normaux et bien décidés à tuer au nom d’un certain « Allah ». C’est le cas typique des sectes ! Ce ne sont pas des illettrés car beaucoup ont fait de grandes études. Ce sont des assassins (mot d’origine arabe)!
Presque tous les terroristes qui ont perpétré des attentats en Europe avaient une fiche « S » ! Mais à quoi donc peut bien servir une fiche si elle n’est pas opérationnelle, d’autant plus que ces fiches sont détruites tous les deux ans sur ordre de la CNIL.

Tous les terroristes qui ont agi ont toujours été considérés comme de « bons garçons », « gentils », « aimables »… ! ben oui ! Comme quoi l’habit ne fait pas le moine et que derrière nombre de  musulmans  se cache « peut-être » un radicaliste, que derrière chaque radicaliste se cache un terroriste, et que de fil en aiguille on en arrive au terrorisme, au meurtre, aux attentats !
.