Dieu annonce que l’humanité vit « le temps ultime », l’ère finale, la dernière alliance, la dernière époque de l’histoire de la terre. Qui est l’antéchrist, ou qu’est-il ? La réponse est dans la Bible — 1 Jean 2.18 (SEG) : « Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c’est la dernière heure. »

Le mot grec original pour « antéchrist » peut avoir deux sens. Il peut vouloir dire « contre le Christ », au sens d’une personne ou d’une puissance qui s’oppose à l’oeuvre du Christ. Ou, alternativement, le mot peut vouloir dire « au lieu du Christ », signalant une personne ou une puissance qui « prend la place du Christ » ou est une « contrefaçon du Christ ». Dieu dit qu’en plus de la venue d’un antéchrist spécial, de nombreux autres antéchrists existaient déjà à l’époque de l’église des premiers temps. C’est dans la Bible — 1 Jean 2.19 et 26 (SEG) : « Ils [les antéchrists] sont sortis du milieu de nous mais ils n’étaient pas des nôtres, car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous. Je vous écris ces choses au sujet de ceux qui vous égarent.

Selon la parole de Dieu, les antéchrists étaient de faux chrétiens qui s’étaient séparés du corps des vrais croyants. C’étaient des menteurs qui niaient la fonction messianique de Jésus. C’est dans la Bible — 1 Jean 2.22 (SEG) : « Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. » Et 2 Jean 1.7 (SEG) : « Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist. »

Les antéchrists ne sont pas des athées. Ce ne sont pas des païens qui feraient la guerre à Jésus. Ce sont des personnes individuelles qui prêchent un évangile, mais qui n’est pas l’Evangile véritable. Il s’agit d’un « autre évangile ». C’est dans la Bible — 2 Corinthiens 11.4, 13-15 (SEG) : « Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. (…) Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. »

Jésus avertit l’Église du travail trompeur de ces faux prophètes. C’est dans la Bible — Matthieu 7.15, 21-23 (SEG) : « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. (…) Ceux qui me disent : « Seigneur, Seigneur ! » n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : « Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par Ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par Ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par Ton nom ? » Alors je leur dirai ouvertement : « Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » »

Jésus prévint encore que pendant la période préalable à Sa seconde venue, à la fin de l’âge des églises, l’antéchrist tenterait sans aucun doute de se faire passer pour Lui, prétendant être le Messie revenu. C’est dans la Bible — Matthieu 24.4, 5, 24-26 (SEG) : « Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : « C’est moi qui suis le Christ ». Et ils séduiront beaucoup de gens. Car il s’élèvera de faux Christ et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. Voici, je vous l’ai annoncé d’avance. Si donc on vous dit : « Voici, il est dans le désert », n’y allez pas ; « Voici, il est dans les chambres », ne le croyez pas. »

Juste avant le jour du retour de Jésus, le grand et ultime antéchrist, celui qui « reste à venir » se manifestera. C’est dans la Bible — 2 Thessaloniciens 2.3 et 4 (SEG) : « Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. »

Qu’arrivera-t-il à cet antéchrist et comment le reconnaîtrons-nous ? La réponse est dans la Bible — 2 Thessaloniciens 2.8-10 (SEG) : « Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de Sa bouche, et qu’Il anéantira par l’éclat de Son avènement. L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. »

1 Oracle, parole de l’Eternel sur Israël. Ainsi parle l’Eternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, Et qui a formé l’esprit de l’homme au dedans de lui:
2 Voici, je ferai de Jérusalem une coupe d’étourdissement Pour tous les peuples d’alentour, Et aussi pour Juda dans le siège de Jérusalem. 3 En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle.
4 En ce jour-là, dit l’Eternel, Je frapperai d’étourdissement tous les chevaux, Et de délire ceux qui les monteront; Mais j’aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, Quand je frapperai d’aveuglement tous les chevaux des peuples.
5 Les chefs de Juda diront en leur coeur : Les habitants de Jérusalem sont notre force, Par l’Eternel des armées, leur Dieu. 6 En ce jour-là, je ferai des chefs de Juda Comme un foyer ardent parmi du bois, Comme une torche enflammée parmi des gerbes; Ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d’alentour, Et Jérusalem restera à sa place, à Jérusalem.
7 L’Eternel sauvera d’abord les tentes de Juda, Afin que la gloire de la maison de David, La gloire des habitants de Jérusalem ne s’élève pas au-dessus de Juda. 8 En ce jour-là, l’Eternel protégera les habitants de Jérusalem, Et le faible parmi eux sera dans ce jour comme David; La maison de David sera comme Dieu, Comme l’ange de l’Eternel devant eux.
9 En ce jour-là, Je m’efforcerai de détruire toutes les nations Qui viendront contre Jérusalem.
1 Oracle, parole de l’Eternel sur Israël. Ainsi parle l’Eternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, Et qui a formé l’esprit de l’homme au dedans de lui:
2 Voici, je ferai de Jérusalem une coupe d’étourdissement Pour tous les peuples d’alentour, Et aussi pour Juda dans le siège de Jérusalem. 3 En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle.
4 En ce jour-là, dit l’Eternel, Je frapperai d’étourdissement tous les chevaux, Et de délire ceux qui les monteront; Mais j’aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, Quand je frapperai d’aveuglement tous les chevaux des peuples.
5 Les chefs de Juda diront en leur coeur : Les habitants de Jérusalem sont notre force, Par l’Eternel des armées, leur Dieu. 6 En ce jour-là, je ferai des chefs de Juda Comme un foyer ardent parmi du bois, Comme une torche enflammée parmi des gerbes; Ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d’alentour, Et Jérusalem restera à sa place, à Jérusalem.
7 L’Eternel sauvera d’abord les tentes de Juda, Afin que la gloire de la maison de David, La gloire des habitants de Jérusalem ne s’élève pas au-dessus de Juda. 8 En ce jour-là, l’Eternel protégera les habitants de Jérusalem, Et le faible parmi eux sera dans ce jour comme David; La maison de David sera comme Dieu, Comme l’ange de l’Eternel devant eux.
9 En ce jour-là, Je m’efforcerai de détruire toutes les nations Qui viendront contre Jérusalem.
10 Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né.
11 En ce jour-là, le deuil sera grand à Jérusalem, Comme le deuil d’Hadadrimmon dans la vallée de Meguiddon. 12 Le pays sera dans le deuil, chaque famille séparément : La famille de la maison de David séparément, et les femmes à part; La famille de la maison de Nathan séparément, et les femmes à part; 13 La famille de la maison de Lévi séparément, et les femmes à Part; La famille de Schimeï séparément, et les femmes à part; 14 Toutes les autres familles, chaque famille séparément, Et les femmes à part.
11 En ce jour-là, le deuil sera grand à Jérusalem, Comme le deuil d’Hadadrimmon dans la vallée de Meguiddon. 12 Le pays sera dans le deuil, chaque famille séparément : La famille de la maison de David séparément, et les femmes à part; La famille de la maison de Nathan séparément, et les femmes à part; 13 La famille de la maison de Lévi séparément, et les femmes à Part; La famille de Schimeï séparément, et les femmes à part; 14 Toutes les autres familles, chaque famille séparément, Et les femmes à part.
1 La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots : 2 Fils de l’homme, fais connaître à Jérusalem ses abominations ! 3 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel, à Jérusalem : Par ton origine et ta naissance tu es du pays de Canaan; ton père était un Amoréen, et ta mère une Héthienne. 4 A ta naissance, au jour où tu naquis, ton nombril n’a pas été coupé, tu n’as pas été lavée dans l’eau pour être purifiée, tu n’as pas été frottée avec du sel, tu n’as pas été enveloppée dans des langes. 5 Nul n’a porté sur toi un regard de pitié pour te faire une seule de ces choses, par compassion pour toi; mais tu as été jetée dans les champs, le jour de ta naissance, parce qu’on avait horreur de toi.
6 Je passai près de toi, je t’aperçus baignée dans ton sang, et je te dis : Vis dans ton sang ! je te dis : Vis dans ton sang ! 7 Je t’ai multipliée par dix milliers, comme les herbes des champs. Et tu pris de l’accroissement, tu grandis, tu devins d’une beauté parfaite; tes seins se formèrent, ta chevelure se développa. Mais tu étais nue, entièrement nue. 8 Je passai près de toi, je te regardai, et voici, ton temps était là, le temps des amours. J’étendis sur toi le pan de ma robe, je couvris ta nudité, je te jurai fidélité, je fis alliance avec toi, dit le Seigneur, l’Eternel, et tu fus à moi.
9 Je te lavai dans l’eau, je fis disparaître le sang qui était sur toi, et je t’oignis avec de l’huile. 10 Je te donnai des vêtements brodés, et une chaussure de peaux teintes en bleu; je te ceignis de fin lin, et je te couvris de soie. 11 Je te parai d’ornements : je mis des bracelets à tes mains, un collier à ton cou, 12 je mis un anneau à ton nez, des pendants à tes oreilles, et une couronne magnifique sur ta tête. 13Ainsi tu fus parée d’or et d’argent, et tu fus vêtue de fin lin, de soie et d’étoffes brodées. La fleur de farine, le miel et l’huile, furent ta nourriture. Tu étais d’une beauté accomplie, digne de la royauté. 14 Et ta renommée se répandit parmi les nations, à cause de ta beauté; car elle était parfaite, grâce à l’éclat dont je t’avais ornée, dit le Seigneur, l’Eternel.
15 Mais tu t’es confiée dans ta beauté, et tu t’es prostituée, à la faveur de ton nom; tu as prodigué tes prostitutions à tous les passants, tu t’es livrée à eux. 16 Tu as pris de tes vêtements, tu t’es fait des hauts lieux que tu as garnis d’étoffes de toutes couleurs, et tu t’y es prostituée : rien de semblable n’était arrivé et n’arrivera jamais. 17 Tu as pris ta magnifique parure d’or et d’argent, que je t’avais donnée, et tu en as fait des simulacres d’hommes, auxquels tu t’es prostituée. 18 Tu as pris tes vêtements brodés, tu les en as couverts, et tu as offert à ces simulacres mon huile et mon encens. 19 Le pain que je t’avais donné, la fleur de farine, l’huile et le miel, dont je te nourrissais, tu leur as offert ces choses comme des parfums d’une odeur agréable. Voilà ce qui est arrivé, dit le Seigneur, l’Eternel. 20 Tu as pris tes fils et tes filles, que tu m’avais enfantés, et tu les leur as sacrifiés pour qu’ils leur servent d’aliment : n’était-ce pas assez de tes prostitutions ? 21 Tu as égorgé mes fils, et tu les as donnés, en les faisant passer par le feu en leur honneur. 22 Au milieu de toutes tes abominations et de tes prostitutions, tu ne t’es pas souvenue du temps de ta jeunesse, lorsque tu étais nue, entièrement nue, et baignée dans ton sang.
23 Après toutes tes méchantes actions,-malheur, malheur à toi! dit le Seigneur, l’Eternel,- 24 tu t’es bâti des maisons de prostitution, tu t’es fait des hauts lieux dans toutes les places; 25 à l’entrée de chaque chemin tu as construit tes hauts lieux, tu as déshonoré ta beauté, tu t’es livrée à tous les passants, tu as multiplié tes prostitutions. 26 Tu t’es prostituée aux Egyptiens, tes voisins au corps vigoureux, et tu as multiplié tes prostitutions pour m’irriter. 27 Et voici, j’ai étendu ma main contre toi, j’ai diminué la part que je t’avais assignée, je t’ai livrée à la volonté de tes ennemies, les filles des Philistins, qui ont rougi de ta conduite criminelle. 28 Tu t’es prostituée aux Assyriens, parce que tu n’étais pas rassasiée; tu t’es prostituée à eux, et tu n’as pas encore été rassasiée. 29 Tu as multiplié tes prostitutions avec le pays de Canaan et jusqu’en Chaldée, et avec cela tu n’as pas encore été rassasiée. 30 Quelle faiblesse de coeur tu as eue, dit le Seigneur, l’Eternel, en faisant toutes ces choses, qui sont l’oeuvre d’une maîtresse prostituée ! 31 Lorsque tu bâtissais tes maisons de prostitution à l’entrée de chaque chemin, lorsque tu faisais tes hauts lieux dans toutes les places, tu n’as pas même été comme la prostituée qui réclame un salaire; 32 tu as été la femme adultère, qui reçoit des étrangers au lieu de son mari. 33 A toutes les prostituées on paie un salaire; mais toi, tu as fait des dons à tous tes amants, tu les as gagnés par des présents, afin de les attirer à toi de toutes parts dans tes prostitutions. 34 Tu as été le contraire des autres prostituées, parce qu’on ne te recherchait pas; et en donnant un salaire au lieu d’en recevoir un, tu as été le contraire des autres.
35 C’est pourquoi, prostituée, écoute la parole de l’Eternel ! 36 Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Parce que tes trésors ont été dissipés, et que ta nudité a été découverte dans tes prostitutions avec tes amants et avec toutes tes abominables idoles, et à cause du sang de tes enfants que tu leur as donnés, 37 voici, je rassemblerai tous tes amants avec lesquels tu te plaisais, tous ceux que tu as aimés et tous ceux que tu as haïs, je les rassemblerai de toutes parts contre toi, je leur découvrirai ta nudité, et ils verront toute ta nudité. 38 Je te jugerai comme on juge les femmes adultères et celles qui répandent le sang, et je ferai de toi une victime sanglante de la fureur et de la jalousie. 39 Je te livrerai entre leurs mains; ils abattront tes maisons de prostitution et détruiront tes hauts lieux; ils te dépouilleront de tes vêtements, prendront ta magnifique parure, et te laisseront nue, entièrement nue. 40 Ils amèneront la foule contre toi, ils te lapideront et te perceront à coups d’épée; 41 ils brûleront tes maisons par le feu, et ils feront justice de toi, aux yeux d’une multitude de femmes. Je ferai cesser ainsi ton impudicité et tu ne donneras plus de salaire. 42 J’assouvirai ma colère contre toi, et tu ne seras plus l’objet de ma jalousie; je m’apaiserai, je ne serai plus irrité. 43 Parce que tu ne t’es pas souvenue du temps de ta jeunesse, parce que tu m’as provoqué par toutes ces choses, voici, je ferai retomber ta conduite sur ta tête, dit le Seigneur, l’Eternel, et tu ne commettras plus le crime avec toutes tes abominations.
44 Voici, tous ceux qui disent des proverbes, t’appliqueront ce proverbe : Telle mère, telle fille ! 45 Tu es la fille de ta mère, qui a repoussé son mari et ses enfants; tu es la soeur de tes soeurs, qui ont repoussé leurs maris et leurs enfants. Votre mère était une Héthienne, et votre père un Amoréen. 46 Ta grande soeur, qui demeure à ta gauche, c’est Samarie avec ses filles; et ta petite soeur, qui demeure à ta droite, c’est Sodome avec ses filles. 47 Tu n’as pas seulement marché dans leurs voies, commis les mêmes abominations, c’était trop peu; tu as été plus corrompue qu’elles dans toutes tes voies. 48 Je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Eternel, Sodome, ta soeur, et ses filles n’ont pas fait ce que vous avez fait, toi et tes filles. 49 Voici quel a été le crime de Sodome, ta soeur. Elle avait de l’orgueil, elle vivait dans l’abondance et dans une insouciante sécurité, elle et ses filles, et elle ne soutenait pas la main du malheureux et de l’indigent. 50 Elles sont devenues hautaines, et elles ont commis des abominations devant moi. Je les ai fait disparaître, quand j’ai vu cela. 51 Samarie n’a pas commis la moitié de tes péchés; tes abominations ont été plus nombreuses que les siennes, et tu as justifié tes soeurs par toutes les abominations que tu as faites. 52 Toi qui condamnais tes soeurs, supporte ton opprobre, à cause de tes péchés par lesquels tu t’es rendue plus abominable qu’elles, et qui les font paraître plus justes que toi; sois confuse, et supporte ton opprobre, puisque tu as justifié tes soeurs. 53 Je ramènerai leurs captifs, les captifs de Sodome et de ses filles, les captifs de Samarie et de ses filles, et tes captifs au milieu des leurs, 54 afin que tu subisses ton opprobre, et que tu rougisses de tout ce que tu as fait, en étant pour elles un sujet de consolation. 55 Tes soeurs, Sodome et ses filles, reviendront à leur premier état, Samarie et ses filles reviendront à leur premier état; et toi et tes filles, vous reviendrez à votre premier état. 56 Ne discourais-tu pas sur ta soeur Sodome, dans le temps de ton orgueil, 57 avant que ta méchanceté soit mise à nu, lorsque tu as reçu les outrages des filles de la Syrie et de tous ses alentours, des filles des Philistins, qui te méprisaient de tous côtés ! 58 Tu portes tes crimes et tes abominations, dit l’Eternel.
59 Car ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : J’agirai envers toi comme tu as agi, toi qui as méprisé le serment en rompant l’alliance. 60Mais je me souviendrai de mon alliance avec toi au temps de ta jeunesse, et j’établirai avec toi une alliance éternelle. 61 Tu te souviendras de ta conduite, et tu en auras honte, quand tu recevras tes soeurs, les grandes et les petites; je te les donnerai pour filles, mais non en vertu de ton alliance. 62 J’établirai mon alliance avec toi, et tu sauras que je suis l’Eternel, 63 Afin que tu te souviennes du passé et que tu rougisses, afin que tu n’ouvres plus la bouche et que tu sois confuse, quand je te pardonnerai tout ce que tu as fait, dit le Seigneur, l’Eternel.
Image associée

Cet article sera un peu long mais au combien précieux à comprendre pour ne pas tomber dans les pièges des séductions. Toutes les séductions de toutes les religions partent de la Babylone antique qui avait une foule de dieux ainsi que le concept du  dieu trinitaires  déguisés en ange de lumière. Attention je ne suis pas en train de dire que la Trinité du Père du Fils et du Saint Esprit soit une séduction,  mais bien que les religions antiques venues de Babylone respectent un schéma avec bien évidement une séduction commune  qui dénature la  vraie Trinité.

Tout D’abord, pour ceux qui disent que la Trinité n’existe pas parce que le mot n’existe pas dans la Bible, je réponds que tout est Trinité dans la Bible car tout marche par trois. La Trinité est l’expression du Père du Fils et du Saint Esprit. Ceci-étant dit le malin essaie aussi de se déguiser  sous cette forme. En effet la triade Satan, la bête et le faux prophète respecte cette réalité.

C’est au troisième siècle que nous retrouvons cette séduction dans le christianisme avec la fausse trinité de Sabelius , un Lybien vivant a Rome. Cette fausse trinité est appelée aujourd’hui LE MODALISME.

Le principe du Modalisme est très proche  de celui que nous croyons, c’est pour cela que c’est une séduction. Tandis que certains affirment que la trinité est un principe Grec et que d’autres le voient dans le bouddhisme ou l’hindouisme, ou des similitudes flagrantes avec ce qu’il s’est passé à la croix sont écrites, on comprendra l’importance de faire barrière à ces fausses trinités qui semblent la copie conforme de la vérité christique. Certains ne manque pas d’affirmer que de nos jours, que Jésus Christ a été prophétisé par bouddha dans ses écrits et l’on trouve des personnes qui au lieu de vous dire « que Dieu vous bénisse » disent « Namasté ». Les séductions sont toujours venues de l’Orient, et justement par rapport à Jérusalem, Babylone se trouve à l’orient.

C’est de la banlieue, ou non loin de Babylone qu’Abram sera choisi par Elohim pour devenir Abraham. Le mot Dieu est sous cette forme déjà une très grosse séduction, représentant en définitif le Zeus qui, part transformation du langage, évoluera en Deus puis Déi puis Dieu. C’est cet Abram qui fut choisi et cela démontre qu’il n’était donc pas dans des cultes païens mais qu’il savait entendre la voix  d’Elohim. Au milieu de tous les faux dieux un homme qui est donc intègre et fût choisis et nous réfutons par là, qu’il en soit simplement le sujet du hasard. Cela démontre qu’il y avait une connaissance dépourvu d’erreur qui alors était orale et que de l’autre côté nous avions les innombrables dieux babyloniens qui donneront aussi naissance au faux monothéisme qui  s’exprime en un dieu à trois têtes.

C’est bien là, la ruse du serpent ancien, qui est de copier au plus proche ce que représente la vrai Trinité. Toutes les formes de séductions aujourd’hui qui se manifestent dans un monothéisme porte en effet une Image ou une révélation criminelle de la vraie Trinité.

Pour l’Islam ce sera les trois déesses Al-Lät, Manat et Uzza. Si Allah n’a pas de fils il a néanmoins trois filles…… c’est la déesse Al-Lät qui plus tard par contraction donnera le nom Allah plus simple à prononcer.

Dans le catholicisme nous avons cette expression de la trinité qui est ancré mais est ce la vrai Trinité. Il faut déjà comprendre, que durant l’histoire de l’humanité, le culte du Père  que l’on ne peut voir est abandonné car il ne peut être représenté. Les représentations concerneront donc les deux dernières personnes de la trinité qui sont finalement l’expression visible du Dieu invisible, dans la personne de l’enfant né du Saint Esprit qui  a couvert la femme. De la nous avons le culte de la mère et de l’enfant qui n’est pas un culte qui s’est formé à l’époque de la naissance de notre sauveur mais tire ses racines dans la bible avec le premier chasseur ou tyran de la planète, Nemrod le fondateur de Babylone et de la tour de Babel. Celui-ci mort, il laissa la femme et l’enfant qui seront de suite divinisé pour être finalement le plus vieux culte de l’histoire du monde Païen, le culte de la femme et de l’enfant. C’est dans le monastère  trinitaire de Madrid qui héberge sainte Anne que cette sainte est représenté avec un corps et trois têtes et deux mains dans une robe en forme pyramidale.

Nous avons donc l’expression d’un corps avec trois têtes, la question est ou est ce que nous trouvons dans les religions du monde cette forme  ou nous avons un corps et 3 têtes ???

Eh bien ce sont dans les religions  ou le mot Namasté a remplacé la salutation par un saint baisé. Regardons ce qui se passe du côté des bouddhistes et hindouistes.

Ici une image du bouddha Tibétain

Résultat de recherche d'images pour "les trois têtes du bouddhisme"  Là une image surprenante d’un éléphant  à trois têtes

Image associée

Ici le Bouddha de Thaillande

Résultat de recherche d'images pour "Bouddha et la trinité"

Ici je mets une main de bouddha surprenante ou l’oeil d’Horrus s’y trouve.

Image associée

Ici le dieu Trimurti (trois) Hindou.

Résultat de recherche d'images pour "l'hindouisme et la trinité"

Ici le bouddha Japonais

Image associée

Je retiendrais que dans toutes ces cultures nous avons donc la réalité d’une triade  représentant un être à trois têtes sur un même corps à qui certains portent dévotion et adoration.

Qu’en est-il  du Judaïsme racine du Christianisme ???

Abraham se prosterna devant trois hommes et non devant un homme

Il leva les yeux, et regarda : et voici, trois hommes étaient debout près de lui. Quand il les vit, il courut au-devant d’eux, depuis l’entrée de sa tente, et se prosterna en terre.
La fausse trinité est de présenter un faux dieu qui n’a qu’un corps et trois têtes exprimant trois formes ou trois modes nous reviendrons sur ce principe plus tard. La vraie trinité est les trois personnes distinctes qui permettent de comprendre qu’au commencement Elohim créa le ciel et la terre. Elohim étant le pluriel de Elowah . En effet quand l’homme commença  a connaître la notion du choix entre le bien et le mal, les Seigneurs (Elohim) dirent   » L’homme est devenue comme l’un de NOUS pour la connaissance du bien et du mal EMPECHONS -le de s’approcher de l’arbre de la vie.
L’Eternel Dieu dit : Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement.
Ceux qui se défendent de la trinité, en disant  que le Père s’est incarné dans le fils et que de ce fait le Père est le fils, entrant donc dans une compréhension ou Dieu est un Dieu en trois formes ou modes ,soit il est l’un ou l’autre ou encore le troisième, n’est en définitif que l’expression de ce corps à trois têtes. La même personne puisqu’il n’y a qu’un Dieu suprème  qui opèrent dans trois formes ou trois modes différents. C’est la naissance de ce que l’on appelle le modalisme et qui génère d’innombrables discussions sur le sujet de la Trinité. Le ton est donné de manière ou on se demande si la trinité est le vrai culte ou pas  n’étant pas écrit dans la Bible et Jésus Christ étant le seul vrai Dieu. Dans cette interrogation le serpent ancien s’est subtilement glissé comme dans le jardin ou finalement « est ce que Dieu a  bien dit cette chose ». La question même est déjà un piège,  comme ce le fût au jardin d’Eden. Et entamer la conversation est au risque de perdre la couronne de vie de ceux qui attendent son retour.
En opposant la trinité au dieu unique on a 3 chances sur 4 d’être trompé. Le Dieu unique présenté dans toutes les religions païennes qui viennent de Babylone nous le dépeint comme LE SEIGNEUR; hors le nom BAAL signifie LE  SEIGNEUR (au singulier). On pourrait presque dire que CE SEIGNEUR est Satan la Bête et Le faux Prophète dépeint en apocalypse, expression trinitaire du mal.
L’Elohim, qui est UN,  ne signifie nullement que UN soit Dieu.  La première lettre hébraïque ( langue donné par Elohim lui même à Moïse) est le Aleph,  il nombre UN et s’écrit avec trois lettres hébraïques démontrant ainsi qu’au premier coup de plume d’Elohim la notion du trois en un que nous appelons la vrai trinité est présente. C’est sans oublier la Parole de l’apôtre Jean qui dans son épître déclare…..

Car il y en a trois dans le Ciel qui rendent témoignage, le Père, la Parole, et le Saint-Esprit; et ces trois-là ne sont qu’un. (version Martin)
Le NOUS de la genèse devient alors tout à fait compréhensible seulement il reste un détail encore à franchir; comment le pluriel d’Elohim dans le premier verset peut il se conjuguer au singulier ??? c’est bien effectivement en comprenant que Elohim est un que nous pouvons le faire. Simplement la séduction serait de s’imaginer que ce n’est  qu’une personne  et donc avec trois têtes.  C’est principalement à ce stade que nous considérons  que  Elohim qui est UN n’est pas un chiffre ou un nombre mais qu’il est l’expression de l’unité qui allie plusieurs personnes. Comment donc allons-nous le démontrer par une démonstration d’esprit venant de la Parole de Christ lui-même ???. Tout simplement en lisant dans l’évangile de l’apôtre Jean un verset que nous lisons tellement souvent et qui est tellement beau que nous avons oublié sa signification. Et ce verset le voici …..
Et je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un.
AFIN QU ILS SOIENT UN COMME NOUS SOMMES UN
Si nous prenons le sens littéral du nombre un  alors un reste un.
Si nous prenons le sens spirituel du UN alors nous sommes dans l’unité.
le Père et le fils sont une unité ou dans l’unité, parce que le fils fait toujours la volonté du Père Céleste et s’est pour cela qui lui a remis toutes choses  mais le Père n’est pas soumis au Fils c’est le Fils qui est soumis au Père.
Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté………………….AINSI LE PERE N EST PAS SOUMIS AU FILS ET SONT DISCTINCTS  L UN DE L AUTRE.
Afin qu’ils soient un renforce la compréhension de l’unité car bien que nous ayons le même Dieu combien de fois nous démontrons nos différences de compréhensions???? nous sommes plusieurs  et non UN mais ce que le Seigneur désire c’est que nous soyons unis dans un même Esprit. Combien cela est difficile parmi les chrétiens qui adorent pour certains un corps à trois têtes et pour d’autres l’unité des SEIGNEURS.
L’essence même de la compréhension d’Elohim est de considéré du coup ce qu’est l’amour car sans amour nous n’arriveront pas  à être UN comme le Fils et le Père sont un.
Voilà mes chers lecteurs pour certains nous n’avons pas compris le sens du UN préférant guerroyer en ayant perdu le sens de l’unité qui ne se trouve que dans un amour partagé.
Bonus …….de cette étude sur la Madonne et ses différents noms dans le monde
En Égypte, la Mère et l’Enfant étaient adorés sous les
noms d’Isis et d’Osiris.
Dans l’Inde, même aujourd’hui, sous les noms d’Isi et d’Iswara.
En Asie, c’est Cybèle et Deoius (très proche du mot Dieu)
Dans la Rome païenne, la Fortune et Jupiter Puer, ou Jupiter l’enfant.
En Grèce, Gérés la grande Mère avec un nourrisson au sein, ou Irène, la déesse de la paix, avec l’enfant Plutus dans les bras.
Shing-Moo, la Sainte Mère des
Chinois était représenté avec un enfant dans les bras, et entourée d’une gloire, absolument comme si un artiste catholique Romain avait pris soin de la peindre.
Quand je vois certains chrétiens saluer en disant Namasté je comprends comment la séduction a pu s’emparer de lui .
%d blogueurs aiment cette page :