Les vaccins c’est la santé… pour les laboratoires aussi !

En rendant obligatoires huit vaccins de plus pour la petite enfance, le ministère de la santé sert les intérêts des laboratoires pharmaceutiques.
En rendant obligatoires huit vaccins de plus pour la petite enfance, le ministère de la santé sert les intérêts des laboratoires pharmaceutiques. 

En rendant obligatoires huit vaccins de plus pour la petite enfance, le ministère de la Santé sert les intérêts des laboratoires pharmaceutiques. Dans une très faible mesure, estiment la plupart des observateurs. Les ventes de vaccins se révèlent pourtant stratégiques pour les fabricants.

« On ne peut pas réduire la question de la vaccination à l’intérêt des laboratoires », se défend la ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn, depuis l’annonce, en juin, de son projet de rendre obligatoires onze vaccinsinfantiles.

« Les gains pour des laboratoires internationaux sont infimes en regard d’un marché mondial des vaccins de plus de 35 milliards d’euros », confirme, sur son blog, l’économiste spécialisé Frédéric Bizard. « Le problème est ailleurs ».

Le point de vue est abondamment repris dans la presse qui soutient que « passer à onze vaccins obligatoires n’est pas un jackpot pour les labos pharmaceutiques »Pour savoir ce qu’il en est réellement, nous avons épluché les comptes des principaux laboratoires concernés.

Qui fabrique les « onze vaccins » ?

Les « onze vaccins » ne sont en réalité que quatre car l’un est hexavalent (il protège contre six maladies) tandis qu’un autre est trivalent (trois maladies). Comme chacun doit faire l’objet de deux ou trois injections espacées de quelques mois, ce sont au total dix injections que recevront les nourrissons entre 2 et 18 mois.

Le vaccin hexavalent (diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, bactérie Hæmophilus Influenzae et hépatite B) est distribué par Sanofi (Hexyon) ou par GSK (Infanrix Hexa). Pour le trivalent (rougeole, oreillons et rubéole ou ROR), GSK domine le marché avec le Priorix.

Les deux autres vaccins contre les pneumocoques (Prevenar 13) et contre les méningocoques de type C (Neisvac) sont essentiellement distribués par Pfizer. Même si GSK propose aussi une formule contre les méningocoques C : Menjugate.

Les vaccins, une activité pharmaceutique insignifiante ?

Si on en croit les rapports annuels des trois groupes pharmaceutiques cités, c’est loin d’être le cas. En 2016, la branche GSK Vaccines a réalisé 4,59 milliards de livres de CA (5,09 milliards d’euros), soit 16,5 % du chiffre d’affaires global du groupe qui a atteint 27,9 milliards de livres (30,9 milliards d’euros).

Du côté de Sanofi, les vaccins comptent pour près de 13,5 % du chiffre d’affaires : 4,58 milliards d’euros sur 33,8 milliards de CA global. Tandis que chez Pfizer, ce chiffre est de 11,5 % soit 6,07 milliards de dollars (5,12 milliards d’euros) pour un CA global de 52,8 milliards de dollars (44,6 millions d’euros).

Des perspectives de croissance qui font rêver

L’intérêt des vaccins pour l’industrie pharmaceutique est renforcé par la forte croissance du secteur : « 14 % par an depuis 2002 », selon un rapport de la Cour des comptes de 2012 qui ne précise pas s’il s’agit du marché mondial, européen ou français.

Ce qui est sûr, en revanche, c’est que, de 2011 à 2016, les ventes mondiales de vaccins sont passées de 26 milliards de dollars à 42,3 milliards. Et elles vont « doubler d’ici à 2025 », estime encore Frédéric Bizard, pour atteindre près de 80 milliards de dollars.

 

Evolution du CA, de la marge brute et du résultat opérationnel (dans cet ordre) de la filière vaccins de Sanofi de 2011 à 2016 en millions d’euros. | Sanofi

Le chiffre d’affaires de GSK Vaccines en est l’illustration avec une croissance de 14 % entre 2015 et 2016. Croissance particulièrement marquée en Europe (18 %) par rapport au reste du monde (10 %).

Celui de la branche vaccin de Sanofi, en retrait de 3,5 % cette année, a progressé de 37 % de 2011 à 2015. Quant au CA des vaccins Pfizer, il est plombé (- 6 %) en 2016 par le recul des ventes du Prevenar 13 aux États-Unis (- 9 %). L’obligation de vaccination en France lui fera au moins un peu de bien.

Des vaccins très rentables

Dans tous les cas, les bilans annuels des fabricants de vaccins montrent une rentabilité très forte. Chez Sanofi, la marge brute de la filière vaccins atteint 62 % du CA en 2016, son meilleur niveau depuis six ans.

Mieux encore, le résultat opérationnel représente 34,4 % du CA alors qu’il n’a jamais dépassé 30 % sur la même période et que le résultat moyen de l’ensemble du groupe n’est que de 27,5 % de son chiffre d’affaires.

Même constat chez GSK dont la marge opérationnelle moyenne est de 28,9 % tandis que celle de GSK Vaccines atteint 31,7 %. De quoi intéresser des actionnaires que l’existence d’une législation favorable à la vaccination ne peut que rassurer.

 

 

Si il y a un sujet qui fait parler dans les prophéties c’est celui de Gog et Magog et celui d’Armageddon…….

Voyons les versets références  pour celui d’harmegiddo…… 

Apocalypse 16; 12-16

 Alors le sixième ange versa sa coupe dans le grand fleuve, l’Euphrate. Ses eaux tarirent, pour que soit préparée la voie aux rois venant de l’Orient. 13 Je vis alors sortir de la gueule du dragon, de celle de la bête et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs ressemblant à des grenouilles. 14 Ce sont des esprits démoniaques qui accomplissent des signes miraculeux ; ils s’en vont trouver les rois du monde entier pour les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant. 15 Voici : je viens comme un voleur ! Heureux celui qui se tient éveillé et qui garde ses vêtements, afin de ne pas aller nu, en laissant apparaître sa honte aux yeux de tous ! 16 Les esprits démoniaques rassemblèrent les rois dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon.

Har = montagne, colline, lieu élevé, mont.

Megiddo = rassemblement de troupe

Har- Megiddo a donné Harmagédon et cela signifie la montagne du rassemblement, sous entendu de troupes pour le combat.

Harmagédon qui n’est cité qu’une seule fois dans la bible en Apocalypse sous cette orthographe est l’objet de nombreux discours, souvent comparé à la bataille finale  entre le bien et le mal. Hors ce lieu n’est pas un lieu de bataille mais un lieu de rassemblement opéré par les forces du mal que son le dragon, la bète et le faux prophète. Il n’y a pas de batailles dans ce lieu seulement un rassemblement de troupes conduit par la puissance du mal. 

Ces troupes rassemblées au nord Jérusalem, à 80 klm, fondront sur celle-ci. Elohim exercera d’abord un châtiment sur Jérusalem considéré comme une maîtresse en prostitution. Une fois ce châtiment accomplis Elohim se retournera contre les nations et posera de nouveau les pieds sur le mont des oliviers.

En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle.
Le lieu de bataille se trouvera bien à Jérusalem ou les nations se seront rassemblées contre elle. Pourquoi les nations se rassemblent contre son oint ? parce qu’il veulent une paix établies par leur propre savoir et vision du monde et non sur celui qui vient d’Elohim.
Pourquoi ce tumulte Parmi les nations, Ces vaines pensées parmi les peuples ?
Pourquoi les nations diraient-elles: Où est leur Dieu ? Qu’on sache, en notre présence, parmi les nations, Que tu venges le sang de tes serviteurs, le sang répandu !
————————————————————————————————-
13 Je vis alors sortir de la gueule du dragon, de celle de la bête et de la bouche du faux prophète
La présence du dragon de la bête et du faux prophète est donc présentent,  aucun n’est encore chatié par Elohim. c’est ce qui va caractérisé la notion du temps entre Har- Mégiddo et Gog et Magog car pour la bataille de Gog et Magog  la bète et le faux prophète sont déjà dans l’étang de feu.
16 Les esprits démoniaques rassemblèrent les rois dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon.
Les esprits démoniaques sont le dragon la bète et le faux prophète.
Apocalypse 20; 7-10
Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. 8 Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer.
9 Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora. 10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.
Il y a donc bien un deuxième rassemblement contre la ville de Jérusalem, la ville bien aimée, le camp des saints. Ce rassemblement se fera après les milles ans de paix, qui est le sabbat de la terre, le repos de l’humanité sous le regard de celui qui est mort pour nous. Ce temps de repos s’accomplira en tant que 7ème jours de la création, et il n’y aura plus de muraille entre les peuples, tous vivront en paix. Nous remarquerons qu’à l’issue de cette dernière révolte contre Elohim,  la bète et le faux prophète sont déjà dans l’étang de feu. Ce n’est qu’à la dernière révolte que le diable le séducteur sera lui aussi jeté dans l’étang de feu. Il y a donc mille ans qui sépare la punition entre la bète et le faux prophète et celui du diable.
Ezechiel 38; 1-3
La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots : 2 Fils de l’homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, Vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, Et prophétise contre lui! 3 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, j’en veux à toi, Gog, Prince de Rosch, de Méschec et de Tubal !
Gog = « montagne »
Magog = « territoire de montagne, qui domine »
Génèse 10; 2
Les fils de Japhet furent: Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Méschec et Tiras.
Du temps du schisme entre le royaume de Juda et le royaumes des dix tribus d’Israel, une montagne s’était élevée contre la montagne de Jérusalem; c’était la montagne de la Samarie. Dans les derniers temps, une autre montagne viendra attaquer la montagne de Sion ou de Jérusalem; C’est Gog. Le royaume des dix tribus se trouvaient au nord de Juda et de Jérusalem, de même, c’est du septentrion, l’extrème nord, que viendra l’organisation de la révolte contre Elohim. Il faut souligner que les mauvaises pensées de Gog se font sur des personnes tranquilles, sur un peuple sans muraille donc sans défense apparente.
Ezechiel 38; 7-12
Prépare-toi, tiens-toi prêt, Toi, et toute ta multitude assemblée autour de toi! Sois leur chef !8 Après bien des jours, tu seras à leur tête; Dans la suite des années, tu marcheras contre le pays Dont les habitants, échappés à l’épée, Auront été rassemblés d’entre plusieurs peuples Sur les montagnes d’Israël longtemps désertes; Retirés du milieu des peuples, Ils seront tous en sécurité dans leurs demeures.9 Tu monteras, tu t’avanceras comme une tempête, Tu seras comme une nuée qui va couvrir le pays, Toi et toutes tes troupes, et les nombreux peuples avec toi.
10 Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : En ce jour-là, des pensées s’élèveront dans ton coeur, Et tu formeras de mauvais desseins.11Tu diras : Je monterai contre un pays ouvert, Je fondrai sur des hommes tranquilles, En sécurité dans leurs demeures, Tous dans des habitations sans murailles, Et n’ayant ni verrous ni portes;12 J’irai faire du butin et me livrer au pillage, Porter la main sur des ruines maintenant habitées, Sur un peuple recueilli du milieu des nations, Ayant des troupeaux et des propriétés, Et occupant les lieux élevés du pays.
L’Apocalypse est le projecteur de la révélation sur ce qui a été jadis révélée. Ainsi l’Apocalypse montre que Gog et Magog se trouvent à la fin des milles ans et non avant comme certains prétendent sans fondement. d’autres élément en Ezechiel nous montrent que cette prophétie ne concerne pas notre temps car aujourd’hui sur la montagne de Jérusalem, les habitants sont plus sous la protection de l’armée et entouré de muraille qui les sépares des quartiers palestiniens ou autre. 
Considérons donc de plus prêt ce que sera la montagne de Jérusalem au temps de Gog et Magog.
1/un pays ouvert
2/des hommes tranquilles
3/En sécurité dans leurs demeures
4/Tous dans des habitations sans murailles,
5/ni verrous ni portes
6/des ruines maintenant habitées
Ezechiel 39; 6
J’enverrai le feu dans Magog, Et parmi ceux qui habitent en sécurité les îles; Et ils sauront que je suis l’Eternel.
Apocalypse 20; 9-10
Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora.10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.
La boucle est bouclée c’est donc au terme de cette bataille finale de Gog et Magog, que le diable rejoindra la bète et le faux prophète dans l’étang de feu vaincu aux rassemblements d’Har-Mégiddo.
Attention donc aux polémiques sur Internet sur ce sujet. l’harmonisation d’Apocalypse 20 sur Ezechiel 38, 39, ne laisse aucune place à des discours incessant sur ce sujet.  Har-Mégiddo sera pour la fin des tribulations et donc avant le Milénium.  La révolte de Gog s’effectue 1000 ans après. Ces deux évenement ne concernent pas du tout l’église qui sera enlevé avant; il est donc presque inutile de polémiquer sur ce sujet cela nous détourne de notre vrai travail de réconciliation entre l’humanité et Elohim  et incite à des discours pertubateurs, qui entrainent la plupart du temps, des querelles doctrinales dans le but de nous désunir.
Laurent Alexandre Heimig.
Image associée

 

 

 

Carte bleue pour migrants : quand Le Monde fait de la désinformation

25/07/2016 – 08H00 Paris (Breizh-info.com) – Le 20 juillet dernier paraissait dans Le Monde un article censé démontrer que la déclaration de Bernard Monot (député européen FN) sur une carte utilisé par des migrants était une « intox ».

Malheureusement pour le journal, cette déclaration était en tout point exacte, ce qui n’a pas empêché Le Monde de produire un article et d’être pris en flagrant délit de désinformation.

La déclaration de Bernard Monot

 

« Voici un exemplaire de carte bleue délivrée par le Ministère de l’intérieur aux « demandeurs d’asile ». Cette carte permet d’effectuer des retraits pouvant aller, selon les cas, jusqu’à presque 40 euros par jour 

Je vous laisse le soin d’apprécier votre générosité à l’égard de vos futurs voisins de paliers. Avec Marine Le Pen et le Front National ce sont les FRANÇAIS D’ABORD ! »

Le faux « décodage »

Le journaliste qui traite cette déclaration du responsable FN est Samuel Laurent. Il travaille pour une section du journal appelée « Les Décodeurs » dont le slogan est « Venons-en aux faits ». L’annonce est claire et sans ambiguïté. Pour Le Monde, cette déclaration du député européen du Front National est fausse.

 

Or, chaque point de la prétendue « désintoxication » vient confirmer les propos de Bernard Monot !

Les deux affirmations de Bernard Monot sont les suivantes :

– « Carte bleue délivrée par le ministère de l’Intérieur aux « demandeurs d’asile » »

– « Cette carte permet d’effectuer des retraits pouvant aller, selon les cas, jusqu’à presque 40 euros par jour ».

Première affirmation : une carte délivrée aux demandeurs d’asile ?

Ce qu’a dit Le Monde :

« M. Monot et tous ceux qui relaient cette intox ne précisent jamais de quoi on parle ici : de l’allocation temporaire d’attente (ATA), versée non pas seulement aux migrants, mais à plusieurs catégories de personnes : demandeurs d’asiles (bénéficiant d’une autorisation de séjour et ayant fait une demande de statut de réfugié), certes, mais également apatrides, salariés expatriés ou détenus libérés, s’ils n’ont pas assez travaillé pour bénéficier d’une allocation d’aide au retour à l’emploi. L’ATA a été remplacée, s’agissant des migrants, par l’allocation pour demandeurs d’asile (ADA), depuis 2015. »

Ce qu’a dit Bernard Monot :

« Voici un exemplaire de carte bleue délivrée par le Ministère de l’intérieur aux « demandeurs d’asile ». »

La désinformation du Monde :

Le Monde tente d’abord de décrédibiliser le député Front National en sous-entendant qu’il aurait déclaré que cette carte était réservée aux migrants : « versée non pas seulement aux migrants, mais à plusieurs catégories de personnes ».Bernard Monot n’a jamais parlé d’une carte exclusivement réservée aux migrants comme le sous-entend Le Monde. Il a parlé d’une carte « délivrée aux demandeurs d’asile ». Il n’a jamais été exclusif.

Pour tenter de démontrer que Bernard Monot s’est trompé en parlant d’une allocation exclusivement destinée aux migrants, Le Monde est obligé de parler d’une allocation disparue ! En effet cette ancienne aide (ATA) était versée aux migrants mais aussi à des prisonniers français dans certains cas.

Or cette allocation disparue a été remplacée par l’Allocation pour Demandeurs d’Asile (ADA) [4]. C’est bien de cette aide dont il était question dans la publication du député FN puisque c’est celle dont l’intitulé apparaît sur la photo de la carte bleue. Et cette aide n’est versée qu’aux migrants.

On récapitule :

– Le député FN n’a jamais parlé de carte réservée aux migrants.

– Malgré cela Le Monde l’attaque sur cet angle pour justifier la désintox.

– Manque de chance, l’ADA est bien réservée aux seuls migrants.

– Le Monde est donc dans l’obligation de parler de l’ATA (aujourd’hui disparue et dont il n’a jamais été question dans la déclaration du député FN) qui n’était pas réservée aux migrants pour tenter de se raccrocher aux branches.

Conclusion : La carte est bien délivrée aux demandeurs d’asile. Et de manière exclusive. Même si Bernard Monot avait véritablement parlé de cette exclusivité (ce qu’il n’a jamais fait), il aurait donc eu raison. Double erreur du Monde.

Deuxième affirmation : jusqu’à 40 € de retrait par jour ?

Ce qu’a dit Le Monde :

« Autre point faux : le montant de 40 euros par jour mentionné par M. Monot. L’ADA se monte à 6,80 euros par jour pour une personne seule, à 10,20 euros pour un couple, etc. Pour atteindre le « presque 40 euros par jour » évoqué par M. Monot, il faut avoir une famille de… dix personnes. »

Ce qu’a dit Bernard Monot : 

« 
Cette carte permet d’effectuer des retraits pouvant aller, selon les cas, jusqu’à presque 40 euros par jour  »

La désinformation du Monde :

Le Monde considère que le député Front National ment mais produit un tableau qui confirme totalement ses propos.

 

À ce niveau là, ce n’est plus de l’incompétence. Le journaliste qui a écrit cet article savait pertinemment qu’il enchaînait les erreurs dans le seul but de pouvoir annoncer qu’un député FN colportait de fausses informations. Il s’agit d’un article de pure désinformation.

Bonus : Les réactions sur Facebook

Les commentateurs sous l’article du site du Monde sont majoritairement conscients qu’il ne s’agissait pas d’une intox.
Mais sur Facebook, grâce à une publication au texte racoleur et à un titre d’article très flou, les commentaires les plus aimés témoignent de la réussite de cette opération de désinformation.
À noter que la publication Facebook est « sponsorisée » par Le Monde afin de toucher un grand nombre de personnes.



Nicolas Serrand
Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Robots tueurs autonomes : malgré une mise en garde de l’ONU, leur développement continue

Les robots tueurs autonomes sont là, mais qui peut empêcher leur mise en service ? La Russie est en pointe dans le domaine et refuse l’interdiction proposée par le groupe d’experts de l’ONU sur les « armes entièrement autonomes ».

Les robots tueurs autonomes, animés par des intelligences artificielles ne sont plus des cauchemars de films de science-fiction mais une réalité. Une conférence de l’ONU a eu lieu ce printemps pour tirer la sonnette d’alarme. Contre toute attente, des départements de Défense persistent à développer ces matériels futuristes et semblent vouloir les envoyer sur le terrain rapidement, Russie et États-Unis en tête. Bilan provisoire sur l’émergence des « Terminators ».

16 JUIN 2018

 

Mise à jour 17.06.2018 à 17:33

par

Sur TV5MONDE.
%d blogueurs aiment cette page :