Nouvelles fresques apocalyptiques à Bank of America

 

Suite :

 

N’ayant aucune compétence en symbolique, je vais me risquer à une interprétation en rapport avec ma vision des évènements présents et futurs:
Dans la fresque du haut on aperçoit une femme-pantin, enfermée dans un cube. Elle est actionnée par des fils qui montent vers le ciel, et dépassent le soleil sombre. Je pense que cela représente l’influence des rayonnements cosmiques sur le comportement humain, beaucoup ne s’appartiendront plus et deviendront des jouets désarticulés et incontrôlables (zombies ?)
Le soleil, la lumière, sont masqués par un disque sombre, indiquant explicitement une période sombre. Ages noirs, en cours…
Les tronçons d’escaliers sur la gauche, montant vers le ciel, représentent une échelle de Jacob discontinue, l’évolution de l’humanité est stoppée cycliquement.
L’arbre fruitier en feu représente la fin de l’abondance.
L’homme assis sur le bord du chemin ne sait plus que faire devant des évènements qui le dépassent, il attend sans réagir :l’humanité !

La pyramide représente notre antiquité, elle rappelle que les évènements en cours sont éternels, ce sont des cycles cosmiques.

L’enfant semble lobotomisé, habillé d’un manteau-carcan, un uniforme. Le voile rouge qui le recouvre en partie, pourrait signifier une fin douloureuse des enfants. Je le relie aux personnages de gauche, en pleine discussion.  Celui qui représente un président des USA noir, attend un ordre ou une confirmation, afin d’agir, d’exécuter un plan. La femme tend la main, elle réclame quelque-chose, un enfant ? L’homme en marron parait agité, il défend une cause ou essaie de convaincre les 2 personnages à sa gauche. Il se passe des chose graves, la natalité s’effondre, le peut d’enfants qui naissent doivent être embrigadés, sous contrôle du gouvernement.

Le damier représente le jeu de la vie, des pions sont avancés par les uns et les autres, des stratégies élaborées, des plans. Les pions en sont les humains (l’enfant nous représente, nous sommes des orphelins sans passé, d’éternels enfants en quête de nos parents)

 

http://i0.wp.com/vigilantcitizen.com/wp-content/uploads/2010/11/mural2.jpg?resize=471%2C618
Dans cette fresque il se dégage un climat insurrectionnel.
On peut distinguer en arrière plan, ce qui ressemble à une grosse sphère, comète ? En général indicatrice de grands troubles.
Un personnage revêt une tenue qui protège de la radioactivité. Accidents, rayonnements ? Fukushima ? Pollutions radioactives à grande échelle,  civiles, militaires ?
Le mélimélo de corps enflammés dans le ciel, pourrait représenter l’action négative des éruptions solaires ou des comètes sur les humains.  Le filet tendu dessous tenterait de protéger une petite partie des humains de ces fléaux (les élus : l’oligarchie).
Les divers panneaux semblent sans inscriptions, le militaire de gauche semble se défiler, l’homme nu et maigre tend désespérément la main :les populations sont laissées à leur triste sort.
Un homme se tient en croix contre un mur, l’humanité sera sacrifiée.
Etc…
Cette fresque représente la surface terrestre et ses profondeurs.
Sur la surface on distingue un géant dormeur, moulé dans la terre, il représente nos origines ainsi que les anciennes cités qui refleuriront après les ages sombres. Son thorax ressemble à un impact de météorite ou un éruption volcanique, avec fumerolles et écoulement de terre ou de lave vers le bas. Cataclysmes.
Des ouvriers sont affairés à reconstruire ou maintenir des installations en état.
Sous terre, on distingue des humains appartenant à tous corps de métiers manuels. La petite quantité de personnes qui sera sauvegardée par l’oligarchie, des esclaves qui continueront à faire fonctionner certaines infrastructures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *