Le mot « Jahbulon », parfois orthographié « Jabulon » ou « Yahbulon », apparaît dans certains rituels de hauts grades maçonniques.
Selon le révérent Canon Richard Tydeman, le mot serait composé de trois termes hébreux:
יהּ (Yah, « Je suis »)
בּעל (bul, « au Ciel »)
און (on, « en force »)
Des rapprochements ont été également faits avec les noms des trois assassins de certaines versions de la légende d’Hiram, dénommés dans certains pays « Jubela », « Jubelo » et « Jubelum » ou dans d’autres « Giblon », « Giblas » et « Giblos ».
Le mot Jabulum pourrait venir de l’hébreu Yaba’al’am (׳בצלצמ) qui pourrait être traduit par « Yah est le seigneur du peuple »
Le mot Guibulum pourrait venir du mot « Ghiblim », présent dans la Bible et signifiant « maçon ».
Enfin, le pasteur anglican Walton Hannah, dans son livre Darkness Visible : A Christian Appraisal of Freemasonry (1952) affirma que le mot Jahbulon, décomposé en Yah-Bul-On dans certains rituels anglais, signifiait JéhovahBaalOsiris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.