Archives quotidiennes :

https://www.facebook.com/1637867059807581/videos/1654147571512863/

 

La femme a-t-elle le droit d’enseigner ou de prêcher dans l’église ?

Nous pouvons lire dans l’Épitre aux Corinthiens qu’il n’est pas permis à la femme de parler dans l’église. Comment se fait-il que des femmes prêchent et enseignent malgré cet ordre ? Il est important d’être enseigné sur cette question par rapport au contexte auquel le verset est associé. Vous verrez le terme grec désignant le mot parler qui n’est jamais utiliser dans la bible lorsque quelqu’un va prêcher l’évangile. 

que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler; mais qu’elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi. Si elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans l’Eglise. (1 Corinthiens 14:34-35)

voir la video sur ce lien

http://www.enseignemoi.com/donato-anzalone/video/la-femme-a-t-elle-le-droit-d-enseigner-ou-de-precher-dans-l-eglise-19595.html

 

Les fresques apocalyptiques de Bank of America : Le soleil noir et l’enfant blond
Dans la ville de Charlotte en Caroline du Nord, le siège de « Bank of America » contient 3 fresques murales pleines de symboles occultes. Construites sur le même modèle que celles de l’aéroport de Denver, elles décrivent les différentes phases que l’humanité va traverser avant l’établissement du nouvel ordre mondial.
Ces fresques exposent donc « caché à la vue de tous », le plan final des mondialistes. Apparemment, ils semblent penser que le commun des mortels est incapable de décoder des oeuvres dont eux seuls détiennnent les clefs. Ou alors peut être s’agit il pour eux de narguer les chercheurs de vérité tout en sachant pertinément que le public ordinaire n’est pas réceptif aux messages symboliques. Dans tous les cas, une analyse s’impose.

Tout d’abord, nous remarquons que les tableaux décrivent chacun 3 époques différentes : L’ére actuelle, celle des bouleversements et celle de la reconstruction. Ils se lisent donc de droite à gauche alors qu’en principe c’est dans le sens inverse. Cette inversion est la marque de ce que la Tradition appelle  » la contre-initiation  » autrement dit le satanisme. D’ailleurs beaucoup d’oeuvres artistiques sataniques dégagent un sens caché quand elles sont lues à l’envers. C’est le cas par exemple de certains discours de Barack Obama où le slogan « Wes We Can » ponctué à chaque phrase devient « Thank You Satan ». On a donc affaire à un message des abysses comme le confirmera le décryptage symbolique.