Proverbes 13 : 24

Celui qui ménage sa verge hait son fils, Mais celui qui l’aime cherche à le corriger.
Doit_on battre ou corriger son enfant avec le bâton, la verge ou la baguette selon proverbes 13 : 24 ?……. 
Aujourd’hui c’est un sujet qui est évoqué dans les médias et les pays ont des lois différentes sur le sujet. Par exemple il est interdit en Amérique de frapper un enfant pour le corriger, et vous pouvez même vous faire dénoncer par votre voisin et on peut vous poursuivre pour coups et blessures sur mineur.
Dans la Parole de Dieu certains défendent qu’il faut user du bâton pour se faire respecter. On a donc du mal aujourd’hui a se positionner sur le sujet. 
Voici, selon ma compréhension comment il faut aborder le sujet de la correction.
Ceux qui sont dans la compréhension que cela n’est pas bien de frapper ses enfants pour la correction  risque fort finalement d’être dans une permissivité développé face aux erreurs répétées de leurs enfants. Néanmoins, certains parents ont eu une enfance parfois difficile, ayant expérimentés les coups de ceintures ou le reste. Ils savent que cela ne résout rien. Les enfants s’endurcissent pour être capable de résister afin de s’affirmer en ayant un souvenir amer, qui peut entraîner la vengeance ou la négligence de ses parents par la suite. Ils peuvent  se renfermer sur eux mêmes et nourrir un esprit introvertis et de peur. Ils peut y avoir un esprit de rejet du à la correction physique.
Alors que faire  faut-il donner le coup de bâton ou faut-il laisser les enfants évoluer et subir finalement un non respect de leurs enfants qui sauront joués avec les nerfs des parents ???
Le fait de ne pas corriger en frappant est une bonne chose mais sais t-on se faire respecter sans action physique ?  le fait de corriger avec le bâton est une compréhension littérale du verset des proverbes qui ne l’oublions pas fait partis des proverbes de Salomon considéré comme le plus sage que la terre est portée excepté Jésus Christ. Le problème n’est pas l’enfant qui serait désobéissant, mais bien comment nous exerçons notre autorité vis a vis des enfants. Le bâton dans la Parole de Dieu est signe effectivement d’autorité. Le bâton c’est la Parole de Dieu celle qui permet de redresser les enfants et d’apporter la vrai discipline. La discipline ne s’inculque pas par la force ni par une permissivité a tous les étages. Comprendre la Parole de Dieu c’est comprendre que son autorité nous conduit et nous délivre des dangers de la vie. Prenons, tout simplement, un passage hyper connu de la Parole de Dieu pour comprendre ce qu’est le bâton.
 Psaumes 23 : 4
Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.
Ici comment comprendre que le bâton rassure??? parce que ce bâton de berger est là pour guider et non pour frapper à la première occasion comme un être primaire. Ceux qui sont sans cette connaissance de la Parole de Dieu comment feront-ils pour redresser alors leur enfants désobéissants??? les deux pratiquent utiliser a ce jour a savoir le laxisme des parents ou la permissivité et  ceux qui frappent de la verge ou du bâton par conviction religieuse se voient tous les deux dans l’erreur. Celui qui aura du succès sur le chemin de la correction saura utiliser la justice et l’amour en même temps; preuve d’une maturité spirituelle que les parents débutants ont rarement. Néanmoins la Parole de Dieu n’est pas simplement là pour corriger les enfants mais aussi les parents. Comment éduquez-vous  vos enfants avec quelles valeurs??? qu’elle est votre autorité ??? s’affirme t’elle dans la puissance de votre bras ou dans la puissance des mots et des attitudes que vous avez ??? Finalement quand on pose la question il faut que les parents se regardent déjà eux même et se posent les bonnes questions sur eux-même…… Oui il doit y a avoir correction par la puissance des mots et  par des punitions  et les parents doivent affirmer leur autorité mais cela sans le fouet sans le coup de la  main qui est supposer donné la bénédiction quand elle est tendue…le bâton qui rassure c’est la Parole a propos trempé de l’autorité. Le berger ne frappe pas les brebis, il rassure il conduit et quand cela est répété il punit. S’il n’avertis pas  s’il ne punis pas alors il n’aime pas.

Que Dieu vous bénisse dans vos rapport avec vos enfants

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.