Rien ne sert d’inventer de fausses preuves, l’âge d’Aïcha est mentionné par elle même dans la sunna : Sahih Bukhari Volume 7, hadith 5133 (http://islam114.com/…/sahih-al-bukhari-volume-7-ahadith…)
Aïcha a rapporté que le Prophète a écrit le contrat de mariage avec elle quand elle avait six ans et qu’il consomma son mariage quand elle avait neuf ans, puis elle est restée avec lui pendant neuf ans (c’est à dire jusqu’à sa mort).

Sahih Bukhari Volume 7, Ch39, p57 (http://islam114.com/…/sahih-al-bukhari-volume-7-ahadith…)
(39) CHAPITRE. Donner une jeune enfant pour le mariage. (Est permis, d’après le contenu du chapitre)

Sahih Bukhari Volume 7, hadith 5134 (http://islam114.com/…/sahih-al-bukhari-volume-7-ahadith…)
Aïcha a rapporté: que le Prophète a écrit le contrat de mariage avec elle quand elle avait six ans et qu’il consomma son mariage quand elle avait de neuf ans, puis elle est restée avec lui pendant neuf ans. Klisham dit: «J’ai été informé qu’Aïcha a demeuré avec le Prophète pendant neuf ans (c’est à dire jusqu’à sa la mort).  »

Sahih Bukhari Volume 7, hadith 5158 (http://islam114.com/…/sahih-al-bukhari-volume-7-ahadith…)
Urwa a rapporté: Le Prophète a écrit le contrat de mariage avec Aïcha quand elle avait six ans et qu’il consomma son mariage quand elle avait de neuf ans, puis elle est restée avec lui pendant neuf ans. (c’est à dire jusqu’à sa la mort)

Sahih Bukhari Volume 7, hadith 5080 (http://islam114.com/…/sahih-al-bukhari-volume-7-ahadith…)
Raconté par Jãbir bin ‘Abdullãh : Quand je me suis marié, l’apôtre d’Allah est venu me voir et m’a dit : Avec quelle genre de femme t’es-tu marié ?. J’ai répondu : Avec une matrone (une femme déjà un peu âgée et non vierge). Il a dit : Pourquoi ? Tu n’as pas de goût pour les vierges et pour les caresses ? Pourquoi ne t’es-tu pas marié avec une jeune fille pour que tu puisses jouer avec elle et elle avec toi ?

Sahih Bukhari Volume 8, hadith 6130 (http://futureislam.files.wordpress.com/…/sahih-al…)
Aïcha a rapporté : J’avais l’habitude de jouer avec les poupées en présence du prophète, et mes amies filles jouaient aussi avec moi. Quand l’Apôtre d’Allah entrait (l’endroit ou je vivais) elles avaient l’habitude de se cacher, mais le Prophète les appelait pour qu’elles se joignent et jouent avec moi. (Le jeu avec des poupées et des représentations similaires est interdit, mais il était autorisé pour Aïcha à ce moment, parce qu’elle n’était qu’une petite fille, n’ayant pas encore atteint l’âge de la puberté)

Sahih Bukhari Volume 5, hadith 3896 (https://futureislam.files.wordpress.com/…/sahih-al…)
Le père d’Hisham a rapporté : Khadija est morte trois ans avant que le Prophète ne parte pour Médine. Il est resté là ( à Médine ) à peu près deux ans, et ensuite il a épousé Aïcha quand elle était une petite fille de six ans, et il a consommé ce mariage quand elle avait neuf ans

Sahih Bukhari Volume 5, hadith 3894 (https://futureislam.files.wordpress.com/…/sahih-al…)
Aïcha a rapporté: Le prophète s’est fiancé (contrat de mariage) avec moi quand j’étais une fillette de six ans. Nous sommes allés à Médine pour résider dans la maison de Bani-al-Harith bin Khazraj. Ensuite je fus malade et mes cheveux sont tombés. Plus tard mes cheveux ont (re)poussé et ma mère, Um Ruman, vînt vers moi quand je jouais à la balançoire avec mes amies. (…).

Sahih Bukhari Volume 5, hadith 3905 (https://futureislam.files.wordpress.com/…/sahih-al…)
Aïcha (la femme du Prophète) a rapporté : Je n’ai aucun souvenir que mes parents aient cru dans quelque religion autre que la vraie religion.

Sahih Muslim, Ch16, hadith 2547 (http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Sahih-Mouslim.pdf)
Aïcha a dit : « J’avais six ans lorsque le Prophète m’épousa et neuf ans lorsqu’il eut effectivement des relations conjugales avec moi. Quand nous nous rendîmes à Médine, j’avais eu de la fièvre un mois durant et mes cheveux avaient poussé jusqu’à mes épaules. Ma mère, ‘Umm Rûmân, vint me trouver alors que j’étais sur une balançoire, entourée de mes camarades. Quand elle m’eut appelé, je me rendis auprès d’elle sans savoir ce qu’elle voulait de moi. Elle me prit par la main, me fit rester à la porte de la maison jusqu’à ce que j’eusse pris mon souffle. Elle me fit ensuite entrer dans une maison où se trouvaient des femmes des ‘Ansâr qui me dirent : « A toi le bien, la bénédiction et la meilleure fortune! ». Ma mère m’ayant livrée à ces femmes, celles-ci me lavèrent la tête; et se mirent à me parer. Or, rien ne m’effraya et quand l’Envoyé de Dieu vint dans la matinée; elles me remirent à lui ».

Sahih Muslim Livre 8, hadith 3311
‘Aisha a rapporté que l’Apôtre d’Allah l’a épousée quand elle était âgée de six ans, et qu’elle a été amenée dans sa maison comme épouse quand elle avait neuf ans, et ses poupées étaient avec elles, et quand lui (le Saint Prophète) mourut elle avait dix huit ans.

Imâm Malik, hadith 1275 (http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Al-Mouwatta.pdf, page 254)
Malek a dit: Le fait de s’endeuiller, pour une femme qui n’a pas encore atteint l’âge de puberté, à la mort de son mari, est pareil à celui d’une femme adulte, et aura même à s’interdire de tout ce dont la femme adulte est interdite.

Coran
65.4. Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n’ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d’attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.

=> Vos femmes… celles qui n’ont pas encore de règles…
Clou du spectacle. Et là, c’est le Coran, la soi-disant parole de Dieu. Pas un hadith.

Nous pensons que si les musulmans prenaient connaissance de leurs textes, ils quitteraient tous l’islam en masse. »

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.