« Voici l’Eternel Dieu; Il vient avec puissance et Son bras Lui assure la souveraineté. Voici: Ses récompenses sont avec Lui, et le fruit de Son oeuvre va devant Lui. Comme un berger, Il paîtra Son troupeau et Il rassemblera les agneaux dans Ses bras. Sur Son sein, Il les porte et conduit doucement les brebis qui allaitent. » (Esaïe 40:10-11)

«L’Eternel m’adressa la parole en ces termes: Fils d’homme, prophétise au sujet des bergers d’Israël, prophétise et dis à ces bergers: « Voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel: Malheur aux bergers d’Israël qui ne s’occupent que d’eux-mêmes. N’est-ce pas le troupeau que les bergers doivent faire paître? Vous vous êtes nourris de sa graisse et habillés de sa laine, vous avez abattu les bêtes grasses, mais vous ne faites pas paître le troupeau. Vous n’avez pas aidé les brebis chétives à retrouver des forces. Vous n’avez pas soigné celle qui était malade, vous n’avez pas bandé celle qui avait une patte cassée, vous n’avez pas ramené celle qui s’était écartée, vous n’avez pas cherché celle qui était perdue; non, vous leur avez imposé votre autorité par la violence et la tyrannie. Mes brebis se sont dispersées, faute de berger, et elles sont devenues la proie de toutes les bêtes sauvages. Mes brebis se sont égarées sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées. Elles ont été dispersées sur toute l’étendue du pays, sans que personne en prenne soin ou aille à leur recherche… J’établirai à leur tête un seul berger qui les fera paître: mon serviteur David; il prendra soin d’elles et sera leur berger. Et moi, l’Eternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d’elles. Moi, l’Eternel, j’ai parlé. » (Ezéchiel 34:1-24)

« Moi, je suis le bon berger; je connais Mes brebis et Mes brebis me connaissent, tout comme le Père me connaît et que je connais le Père. Je donne Ma vie pour Mes brebis. J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cet enclos. Celles-là aussi, il faut que je les amène; elles écouteront Ma voix, ainsi il n’y aura plus qu’un seul troupeau avec un seul berger. » (Jean 10:14-16)

Dans la Bible, l’Eglise est représentée par de nombreuses images. Elle est décrite (entre autres choses) comme une Epouse, un Corps, une Ville, un Troupeau de brebis et un Temple de Pierres Vivantes. Chaque image décrit une partie de la vérité mais pas l’entière vérité, nous devons donc être familiers avec chacune d’elles pour connaître le plan de Dieu pour l’Eglise. L’Epouse représente l’union avec Christ, le Corps représente la Vie, la Cité représente le refuge et la paix, le Troupeau représente l’unité, et le Temple de Pierres Vivantes représente le travail de Dieu et Sa place au milieu de nous.

J’aimerai vous parler de l’Eglise en tant que Troupeau.

Que nous puissions voir que devant Dieu, il n’y a qu’Un Seul Troupeau, l’Eglise, et Un Seul Berger, Jésus-Christ. Il n’y a pas plusieurs troupeaux avec plusieurs bergers. Dieu a établi, il y a des centaines d’années que Sa préférence allait vers Un Seul Troupeau et Un Seul Berger. Comment en est-Il arrivé là?

Dans Ezéchiel 34, le Seigneur se plaint de ce que les bergers d’Israël se sont nourris eux-mêmes et ne se sont pas occupés du troupeau. Ils ont abusé les brebis et ont pris plus qu’ils n’ont donné. Ils ont oublié de soigner les boiteuses, de rechercher les perdues et de les protéger des ennemis. Ils règnent avec force et cruauté. Ils permettent aux brebis de se battre entre elles. Ils laissent les brebis être dispersées et dévorées. Le Seigneur a alors fait le serment qu’Il allait se débarrasser d’eux et à la place installer un Seul Berger, David, pour s’occuper du troupeau et les rassembler en un seul endroit.

Il est clair qu’il ne faut pas prendre ces paroles de Dieu au sens littéral, il ne s’agit pas de vrais bergers dans un vrai pâturage d’Israël, et Dieu n’est pas en train de planifier le retour du Roi David d’entre les morts pour s’occuper de vraies brebis. Le Seigneur parle de Jésus-Christ, qui est connu comme la racine et le rejeton de David. Il est aussi connu en tant que Fils de David et la graine d’Isaï. Tous ces titres font référence à la même chose. Ils décrivent Sa généalogie humaine, et ils parlent aussi du rapport avec Son Père. David est décrit comme un homme selon le coeur de Dieu. Jésus est vraiment un Fils de David.

De la même façon qu’il y a un Seul Corps avec beaucoup de membres, il y a Un Seul Troupeau avec beaucoup de brebis.

Jésus est le Bon Berger. Réalisons bien que le Seigneur Jésus-Christ est le Seul Qui satisfasse entièrement Dieu dans tous les domaines. « Celui-ci est mon Fils bien aimé – Ecoutez-le. » Jésus-Christ seul satisfait parfaitement le coeur et la volonté de Dieu. Il Lui est parfaitement obéissant en toutes choses. Personne d’autre que Lui sur la terre et dans le ciel n’en est digne. Personne d’autre ne peut prendre le rouleau, lire ce qu’il y a dedans ou même y jeter un coup d’oeil.

Parce que le troupeau a été abusé et éparpillé par les mercenaires, Dieu, dans Sa sagesse, a déclaré qu’il allait s’occuper Lui-même du troupeau et qu’il les rassemblerait à nouveau, pas seulement d’Israël, mais de toute la terre, incluant les juifs et les gentils, en les aimant et s’occupant d’eux. Cela s’est-il déjà produit? Oui, la parole du Seigneur s’est déjà réalisée. Quand les a-t-Il rassemblées sous Un Seul Berger? Il l’a fait quand Il a ressuscité Christ d’entre les morts, et qu’Il a établi l’Eglise. Jésus-Christ est le Bon Berger Qui donne Sa vie pour Ses brebis.

En Jean 17, Jésus dit, « Je prie qu’ils soient un. » C’est plus qu’un cri pour l’unité dans le Corps, c’est un cri pour qu’il n’y ait plus qu’un Seul Troupeau sous la conduite d’un Seul Berger. Laissez-moi-vous dire que tous ceux qui partagent la Vie du Seigneur sont déjà rassemblés en un seul Corps. Le Seul Troupeau est l’Ecclesia, « ceux qui sont appelés hors de », ceux qui ont la révélation de Jésus. Le Seul Berger est Jésus. C’est si clair qu’on ne peut pas le rater.

David se réjouissait de ce jour et a déclaré, « Le Seigneur est mon Berger. » Nous pouvons aussi le formuler de cette façon, parce que le sens est le même: « Le Seigneur est mon Pasteur.» Comment cela résonne-t-il à vos oreilles? Voudriez-vous avoir Jésus comme votre Pasteur? Le Psaume 23 parle de l’Eglise, et Jésus est votre Pasteur. Bien sûr, cela parle de notre relation individuelle avec Christ, mais rappelez-vous, Il a plus d’une brebis. Ce n’est pas seulement vous et Jésus marchant ensemble main dans la main. Il y a tout un troupeau dans ce passage. Le texte parle de ce que signifie être soigné par un Berger qui s’occupe de nombreuses brebis.

Jésus dit clairement, « Je suis le Bon Berger. » Dans Jean 10, Il nous explique la différence entre le Bon Berger et les mercenaires. Il dit même que tous ceux qui sont venus avant Lui étaient des voleurs et des brigands. C’est pour cela que Dieu a envoyé Son Fils pour s’occuper des Brebis. Personne d’autre n’en est digne. En dehors de Lui, tous sont des mercenaires. De la même façon que personne n’est digne d’ouvrir le sceau et de lire le contenu du rouleau excepté Christ, personne n’est digne de s’occuper du troupeau de Dieu à part Christ. Dieu a déclaré qu’Il allait s’occuper Lui-même du troupeau, et Il l’a fait et le fait à travers le Seigneur Jésus-Christ.

C.BROGDEN

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.