Dieu annonce que l’humanité vit « le temps ultime », l’ère finale, la dernière alliance, la dernière époque de l’histoire de la terre. Qui est l’antéchrist, ou qu’est-il ? La réponse est dans la Bible — 1 Jean 2.18 (SEG) : « Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c’est la dernière heure. »

Le mot grec original pour « antéchrist » peut avoir deux sens. Il peut vouloir dire « contre le Christ », au sens d’une personne ou d’une puissance qui s’oppose à l’oeuvre du Christ. Ou, alternativement, le mot peut vouloir dire « au lieu du Christ », signalant une personne ou une puissance qui « prend la place du Christ » ou est une « contrefaçon du Christ ». Dieu dit qu’en plus de la venue d’un antéchrist spécial, de nombreux autres antéchrists existaient déjà à l’époque de l’église des premiers temps. C’est dans la Bible — 1 Jean 2.19 et 26 (SEG) : « Ils [les antéchrists] sont sortis du milieu de nous mais ils n’étaient pas des nôtres, car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous. Je vous écris ces choses au sujet de ceux qui vous égarent.

Selon la parole de Dieu, les antéchrists étaient de faux chrétiens qui s’étaient séparés du corps des vrais croyants. C’étaient des menteurs qui niaient la fonction messianique de Jésus. C’est dans la Bible — 1 Jean 2.22 (SEG) : « Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. » Et 2 Jean 1.7 (SEG) : « Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist. »

Les antéchrists ne sont pas des athées. Ce ne sont pas des païens qui feraient la guerre à Jésus. Ce sont des personnes individuelles qui prêchent un évangile, mais qui n’est pas l’Evangile véritable. Il s’agit d’un « autre évangile ». C’est dans la Bible — 2 Corinthiens 11.4, 13-15 (SEG) : « Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. (…) Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. »

Jésus avertit l’Église du travail trompeur de ces faux prophètes. C’est dans la Bible — Matthieu 7.15, 21-23 (SEG) : « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. (…) Ceux qui me disent : « Seigneur, Seigneur ! » n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : « Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par Ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par Ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par Ton nom ? » Alors je leur dirai ouvertement : « Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » »

Jésus prévint encore que pendant la période préalable à Sa seconde venue, à la fin de l’âge des églises, l’antéchrist tenterait sans aucun doute de se faire passer pour Lui, prétendant être le Messie revenu. C’est dans la Bible — Matthieu 24.4, 5, 24-26 (SEG) : « Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : « C’est moi qui suis le Christ ». Et ils séduiront beaucoup de gens. Car il s’élèvera de faux Christ et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. Voici, je vous l’ai annoncé d’avance. Si donc on vous dit : « Voici, il est dans le désert », n’y allez pas ; « Voici, il est dans les chambres », ne le croyez pas. »

Juste avant le jour du retour de Jésus, le grand et ultime antéchrist, celui qui « reste à venir » se manifestera. C’est dans la Bible — 2 Thessaloniciens 2.3 et 4 (SEG) : « Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. »

Qu’arrivera-t-il à cet antéchrist et comment le reconnaîtrons-nous ? La réponse est dans la Bible — 2 Thessaloniciens 2.8-10 (SEG) : « Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de Sa bouche, et qu’Il anéantira par l’éclat de Son avènement. L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :