Après quelques règnes glorieux, la décadence s’amorce en Égypte avec le trop long règne du pharaon Pépi II. Dans les provinces, les gouverneurs s’affranchissent de plus en plus du pouvoir royal, transmettant eux-mêmes à leurs descendants une charge administrative dont l’attribution est le privilège du pharaon. À l’extérieur, la situation se dégrade également : à l’est du Delta, l’Égypte est de plus en plus souvent harcelée par les bédouins.
En Mésopotamie, un roi d’Akkad triomphe du prince de Lagash ; il unifie la basse Mésopotamie et en quelques années construit un empire qui s’étend du Golfe Persique aux rives de la Méditerranée, englobant même l’île de Chypre. Durant près d’un siècle et demi, ses successeurs assureront le maintien de cet empire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.