Durant les siècles qui suivent le Proche-Orient sera absorbé et unifié tour à tour par les Assyriens, les Chaldéens, les Perses, Alexandre le grand, les rois hellénistiques et finalement par les Romains.
Après la période de crise qui marque le tournant entre le deuxième et le premier millénaire, l’Assyrie est la première à relever la tête. Avec Assourbanipal et Salmanazar III, elle pousse ses armées dans les pays voisins, puis avec Téglath-Phalasar III et Sargon II, elle conquiert l’Orient et lui impose son autorité. Thèbes, Damas et Babylone connaissent l’une après l’autre les horreurs et les ruines engendrées par les campagnes des rois d’Assyrie. Mais les Cimmériens et les Scythes qui s’agitent dans la région du Caucase se préparent déjà à leur porter un coup fatal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.