PREMIERE PARTIE

Il n’y a pas beaucoup de mystère dans la bible mais le seul verset qui parle d’un grand mystère est celui qui se rapporte à Christ et à l’église

Ce passage d’Ephésiens 5, jongle en quelques versets, sur le comparatif entre l’homme et la femme et, Christ et l’église; ce passage prend appui sur le texte de la génèse ou nous avons l’homme et la femme dans le jardin d’Eden. Paul va, dans son enseignement, parler trois fois du jardin d’Eden ou l’homme et la femme sont le centre du sujet. Le plus important de ces passages est celui d’Éphésiens, mais avant de nous attarder sur la lecture d’Ephésiens 5 et du jardin d’Eden, commençons par la compréhension du système typologique du sens spirituel qui est le sens imagé, très répandu dans la Parole de Dieu, à savoir le sens parabolique, le sens allégorique des choses.

1/QU’EST CE QUE LA COMPREHENSION TYPOLOGIQUE

Toutes Paroles peut au départ se comprendre au premier degré, dans un sens littérale; mais le second degré parfois est nécessaire pour comprendre le texte. C’est là qu’interviens le système typologique, qui en général est focalisé sur Christ. Jésus Christ lui même emploiera une typologie sur sa mort.

Exemple de Typologie(wikipédia)

L’histoire du prophète hébreu Jonas, dans le livre de l’Ancien Testament qui porte son nom. L’interprétation allégorique médiévale de cette histoire voit en elle la préfiguration la mise au tombeau et la résurrection du Christ, l’estomac de la baleine étant le tombeau6. De fait, Jonas nommait le ventre de la Baleine « Shéol« , la terre des morts. Ainsi, chaque fois que l’on trouve une allusion à Jonas dans l’art ou la littérature médiévale, c’est généralement une allégorie de la mise au tombeau puis de la résurrection du Christ.

Au désertMoïse mit un serpent de bronze sur un bâton qui guérissait toute personne mordue par un serpent qui le regardait7. Jésus proclamait que le serpent l’annonçait, car « de même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé » (Jean 3, 14) et « Celui qui n’a pas connu le péché, Dieu l’a pour nous identifié au péché des hommes, afin que, grâce à lui, nous soyons identifiés à la justice de Dieu8. »

Au cours de la bataille contre les Amalécites, « Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort. Quand il la laissait retomber, Amalec était le plus fort9. » Les commentateurs ont interprété les mains levées de Moïse comme la préfiguration des mains levées du Christ en croix, dans la mesure où, étant donné que ses mains étaient levées au moment de sa mort, la bataille livrée contre le péché était gagnée.

Une autre allégorie typologique fréquente concerne les quatre principaux prophètes IsaïeJérémieÉzéchiel et Daniel préfigurant les quatre évangélistes Matthieu, Marc, Luc et Jean, ou bien les douze tribus d’Israël préfigurant les douze apôtres. Ainsi les commentateurs purent trouver de nombreuses analogies entre l’Ancien et le Nouveau Testament.

J’ai été surpris, l’espace d’un instant, quand j’ai lu dans la définition de la Typologie dans wikipédia, que cela pouvait aussi mais rarement se trouver dans la mythologie et les légendes. En y réfléchissant, j’ai de suite pensé à la femme qui montait une bête et qui était la grande prostituée. En effet, Europe est une déesse, fille du dieu Agénor, roi de Tyr, et fille Téléphassa. Europe sera l’amante de Zeus à qui elle donnera trois enfants. Ce qui est surprenant, pour nous, qui sommes arrivé à la fin des nations, c’est que le trône de satan et la Nouvelle tour de Babel, se trouvent sur les territoires d’Europe. Le trône de satan, qui se trouve en apocalypse dans l’église de Pergame, est dans le musé de Pergame en Allemagne. Le trône de satan a servis notamment au discours d’Hitler dans la solution finale. Quant à la nouvelle tour de Babel qui se trouve à Strasbourg, c’est le parlement Européen. Le père Agénor, le roi de Tyr nous rappelle la complainte du roi de Tyr en Ezechiel et qui est une typologie de satan reconnu a peu près dans tout le monde chrétien.

Image dans Infobox.

Le site biblequest vous propose dans le livre, « les profondeurs de Satan », les différents noms de celui ci dans la bible et nous partage dans la deuxième section du livre l’origine de Satan.

Satan est une créature de Dieu, et il était orné des plus excellents dons. La plupart des expressions qui en Ézéchiel 28:12-19 se rapportent directement au roi de Tyr semblent pouvoir s’appliquer, comme figures, à Satan. Il était « la forme accomplie de la perfection, plein de sagesse et parfait en beauté ». Il était dans la sainte montagne de Dieu et marchait parmi les pierres de feu. Il existait avant la création de l’homme. Un jour son cœur s’éleva contre Dieu. Alors il fut précipité « de la montagne de Dieu » comme une chose profane, entraînant dans sa chute les anges qui le servaient. Dépouillé de sa gloire il exerce dès lors « le pouvoir des ténèbres » (Luc 22:53 ; Éph. 6:12), avec une multitude de démons sous son autorité.

Il « a été meurtrier dès le commencement, et il n’a pas persévéré dans la vérité, car il n’y a pas de vérité en lui… Il est menteur, et le père du mensonge » (Jean 8:44).

Il a provoqué la chute de l’homme, et il le gouverne par les passions et les convoitises. Il sait les exciter, grâce à son intelligence pénétrante, accrue, comme quelqu’un l’a écrit, par une longue expérience du cœur des hommes. Il a soulevé le monde entier, politique et religieux, contre Christ, en vue de le faire mourir, et c’est alors que Christ l’a appelé expressément le chef du monde (Jean 14:30), puis il n’a cessé de s’acharner contre les disciples de Christ. Aujourd’hui encore, il sait susciter des persécutions contre les chrétiens fidèles, comme il l’a fait dans les siècles passés, dans la mesure où Dieu le lui a permis, et comme il le fera contre les fidèles de l’avenir. De lion rugissant (1 Pierre 5:8) il peut aussi se transformer en ange de lumière (2 Cor. 11:14), et son activité en est d’autant plus dangereuse pour nous.

C’est donc un être puissant, un esprit plein de sagesse et de ruse dont nous ne devons pas mépriser la domination, puisque même l’archange Michel n’osa pas proférer contre lui de jugement injurieux lorsqu’il contestait avec lui au sujet du corps de Moïse (Jude 9).

Voilà donc un exemple de typologie, d’analogie, d’un sens figuré dévoilé, d’une compréhension parabolique, allégorique, d’un sens imagé, d’une lecture spirituelle plutôt que d’une lecture littérale , peu importe le terme que vous employez.

Ce qui ne peut être compris dans un sens littérale, l’est forcément dans un sens spirituel.

Que nous dis Jésus Christ à ce sujet ??? (sens littéral ou sens spirituel)

1/ le pain de vie

Jean 6; 51 C’est moi qui suis le pain vivant descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain-là, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai pour que le monde vive, c’est mon propre corps.52 A ces mots, les Juifs se mirent à discuter vivement entre eux, disant : Comment cet homme pourrait-il nous donner son corps à manger ? 53 Alors Jésus leur dit : Oui, vraiment, je vous l’assure : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n’aurez point la vie en vous. 54 Celui qui se nourrit de ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle, et moi je le ressusciterai au dernier jour. 55 Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang est vraiment un breuvage. 56 Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui57 Le Père qui m’a envoyé a la vie en lui-même, et c’est lui qui me fait vivre ; ainsi, celui qui se nourrit de moi vivra lui aussi par moi. 58 C’est ici le pain descendu du ciel. Il n’est pas comme celui que vos ancêtres ont mangé ; eux, ils sont morts ; mais celui qui mange ce pain-ci vivra pour toujours.59 Voilà ce que déclara Jésus lorsqu’il enseigna dans la synagogue de Capernaüm. 60 Après l’avoir entendu, plusieurs de ses disciples dirent : Ce langage est bien difficile à accepter ! Qui peut continuer à l’écouter ? 61 Jésus savait fort bien quels murmures ses paroles avaient soulevés parmi eux. C’est pourquoi il leur dit : Cela vous choque-t-il ? 62 Et si vous voyez le Fils de l’homme remonter là où il était auparavant ? 63 C’est l’Esprit qui donne la vie ; l’homme n’aboutit à rien par lui-même. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie. 64 Hélas, il y en a parmi vous qui ne croient pas. En effet, dès le début Jésus savait quels étaient ceux qui ne croyaient pas, et qui était celui qui allait le trahir. 65 Aussi ajouta-t-il : C’est bien pour cela que je vous ai dit : Personne ne peut venir à moi si cela ne lui est accordé par le Père66 A partir de ce moment-là, beaucoup de ses disciples l’abandonnèrent et cessèrent de l’accompagner.

2/ Naître d’eau et d’esprit

Jean 3; 1 Il y avait un homme qui s’appelait Nicodème ; membre du parti des pharisiens, c’était un chef des Juifs. 2 Il vint trouver Jésus de nuit et le salua en ces termes : Maître, nous savons que c’est Dieu qui t’a envoyé pour nous enseigner car personne ne saurait accomplir les signes miraculeux que tu fais si Dieu n’était pas avec lui. 3 Jésus lui répondit : Vraiment, je te l’assure : à moins de renaître d’en haut (de nouveau), personne ne peut voir le royaume de Dieu. 4 Comment un homme peut-il naître une fois vieux ? s’exclama Nicodème. Il ne peut tout de même pas retourner dans le ventre de sa mère pour renaître ?5 Vraiment, je te l’assure, reprit Jésus, à moins de naître d’eau, et d’Esprit, personne ne peut entrer dans le royaume de Dieu. 6 Ce qui naît d’une naissance naturelle, c’est la vie humaine naturelle. Ce qui naît de l’Esprit est animé par l’Esprit. 7 Ne sois donc pas surpris si je t’ai dit : Il vous faut renaître d’en haut. 8 Le vent souffle où il veut, tu en entends le bruit, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour quiconque est né de l’Esprit. 9 Nicodème reprit : Comment cela peut-il se réaliser 10 Toi qui enseignes le peuple d’Israël, tu ignores cela ? lui répondit Jésus. 11 Vraiment, je te l’assure : nous parlons de ce que nous connaissons réellement, et nous témoignons de ce que nous avons vu ; et pourtant, vous ne prenez pas notre témoignage au sérieux. 12 Si vous ne croyez pas quand je vous parle des réalités terrestres, comment pourrez-vous croire quand je vous parlerai des réalités célestes ? 13 Car personne n’est monté au ciel, sauf celui qui en est descendu : le Fils de l’homme.14 Dans le désert, Moïse a élevé sur un poteau le serpent de bronze. De la même manière, le Fils de l’homme doit, lui aussi, être élevé 15 pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui aient la vie éternelle. 16 Oui, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle.

1Corinthiens 2; 14 Or l’homme animal ne comprend point les choses qui sont de l’Esprit de Dieu, car elles lui sont une folie; et il ne peut même les entendre, parce qu’elles se discernent spirituellement. (version Martin)

Que nous dit Paul à ce sujet

Les 4 femmes dans Galates 4

Galates 4; 21 Dites-moi, vous qui voulez vivre sous le régime de la Loi, ne comprenez-vous pas ce que déclare la Loi ? 22 Il y est écrit qu’Abraham a eu deux fils, l’un d’une esclave, et l’autre d’une femme libre. 23 Le fils de l’esclave a été conçu de manière purement humaine. Alors que le fils de la femme libre a été donné à Abraham en vertu d’une promesse divine. 24 Interprétons cela comme une image : ces deux femmes représentent deux alliances. L’une de ces alliances, conclue sur le mont Sinaï, donne naissance à des enfants esclaves, c’est Agar qui la représente. 25 Certes, cette « Agar Mont Sinaï » est en Arabie, mais elle correspond à la Jérusalem actuelle, car celle-ci vit dans l’esclavage avec tous ses enfants. 26 Mais la Jérusalem d’en haut est libre. C’est elle qui est notre mère. 27 Car il est écrit : Réjouis-toi, femme stérile, toi qui n’a pas connu les douleurs de l’enfantement, pousse des cris de joie, toi qui ignores les douleurs de l’enfantement. Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux que ceux de la femme mariée.28 Or vous, frères, vous êtes les enfants de la promesse, comme Isaac. 29 Mais, autrefois, le fils conçu de manière simplement humaine persécutait le fils né par l’intervention de l’Esprit, et il en est de même aujourd’hui. 30 Or, que dit l’Ecriture ? Renvoie l’esclave avec son fils, car le fils de l’esclave n’aura aucune part à l’héritage avec le fils de la femme libre. 31 Ainsi, mes frères, nous ne sommes pas les enfants d’une esclave, mais de la femme libre.

Ce ne sont pas des hommes qui représentent les deux alliances mais des femmes. Ainsi dans ce contexte, la femme représente l’ensemble de ceux qui sont affiliés à une alliance, et cela concerne ses enfants, et donc des hommes et des femmes. La femme ici a une identité communautaire. La femme ici représente une communauté.

Isaac est une typologie de ceux qui sont né de nouveau, selon la promesse de Dieu.

Ismaël, ne représente pas les arabes, mais ceux qui appartiennent à la Jérusalem terrestre, donc les juifs(juda) et Israël(les Samaritains), et qui sont esclave de la Loi, donc de la mort, car La Loi a le ministère de la mort.

2 Corinthiens 3:7Le ministère de Moïse, au service de la Loi, dont les lettres ont été gravées sur des pierres, a conduit à la mort. Cependant, ce ministère a été glorieux, au point que les Israélites n’ont pas pu regarder Moïse en face, à cause de la gloire, pourtant passagère, dont rayonnait son visage.

Conclusion Isaac est une typologie des chrétiens appartenant à la Jérusalem céleste notre mère (matrice), Ismaël une typologie des juifs et des israélites esclaves de la Loi appartenant à la Jérusalem terrestre. Agar est une typologie du mont Sinaï

Le verset 27 nous montre encore deux femmes, celle qui est délaissé et stérile et celle qui était marié. Qui sont ces deux femmes ?

Esaïe 49.14 Sion dit : L’Éternel m’a abandonnée, le Seigneur m’a oubliée !

Esaïe 49.20-21 Alors tes fils, dont tu étais privée, te diront : L’espace est trop étroit pour moi ; fais-moi de la place, pour que je puisse habiter ! Et tu diras en ton cœur : Qui m’a enfanté ceux-ci ? J’étais privée d’enfants, stérile, bannie et répudiée ; et ceux-ci, qui les a élevés ? Voici, j’étais restée seule ; ceux-ci, où étaient-ils ?

Esaïe 50.1 Ainsi a dit l’Éternel : Où est la lettre de divorce de votre mère, par laquelle je l’ai répudiée ? Ou auquel de mes créanciers vous ai-je vendus ? Voilà, vous avez été vendus à cause de vos iniquités, et votre mère a été renvoyée à cause de vos péchés !

Jérémie 31.32 Non pas une alliance telle que celle que je traitai avec leurs pères, au jour que je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte, alliance qu’eux ont rompue, et moi, je les avais épousés, dit l’Éternel.

Osée 2.17-20 Et j’ôterai les noms des Baals de sa bouche, et l’on ne se souviendra plus de leur nom. Et je ferai pour eux en ce jour-là un pacte avec les bêtes sauvages et avec les oiseaux des cieux et les reptiles de la terre ; je briserai pour les jeter hors du pays, l’arc, l’épée et la guerre, et je les y ferai habiter en sécurité. Et je te fiancerai à moi à jamais, je te fiancerai à moi en justice et en jugement, en grâce et en tendresse. Je te fiancerai à moi en [toute bonne] foi, et tu connaîtras l’Éternel.

Bible annotée : Nous retrouvons ici la même image que Ésaïe 49.14 ; Ésaïe 49.20-21 et Ésaïe 50.1. La délaissée, c’est Sion rejetée de Dieu et privée d’habitants par l’exil. Celle qui était mariée, c’est Sion dans son état précédent, alors qu’elle jouissait des bienfaits de l’alliance divine. L’Ancien Testament représente très souvent cette alliance comme un mariage (voyez par exemple Jérémie 31.32 ; Osée 2.17-20). Dieu a momentanément répudié son épouse à cause de ses infidélités. Israël a été dispersé, la théocratie juive a disparu ; mais elle va renaître sous une forme nouvelle, plus glorieuse que l’ancienne. Du noyau fidèle de l’ancien peuple doit sortir une Sion nouvelle, l’Église, dont les fils seront autrement nombreux que ne furent jamais ceux de la Jérusalem d’avant l’exil, et dont la gloire laissera bien loin derrière elle les plus beaux jours de l’histoire passée d’Israël. .

Esaïe 49.6 il dit : C’est trop peu, que tu sois mon serviteur pour rétablir les tribus de Jacob et pour ramener les réchappés d’Israël : je ferai de toi la lumière des nations, afin que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre !

Passons à une autre typologie ou lecture spirituelle que j’affectionne particulièrement.

Ruth 3; 6 Elle descendit dans l’aire et suivit toutes les instructions de sa belle-mère. 7 Booz mangea et but et il fut très content, puis il alla se coucher au bord du tas d’orge. Alors Ruth s’approcha tout doucement, elle écarta la couverture pour découvrir ses pieds et se coucha là. 8 Au milieu de la nuit, Booz eut un frisson, il se pencha en avant et s’aperçut qu’une femme était couchée à ses pieds. 9 Qui es-tu ? lui demanda-t-il. Je suis Ruth, ta servante. Veuille me prendre sous ta protection car, en tant que proche parent, tu es responsable de moi.(Étends le pan de ton manteau. Cet acte symbolique était comme une prise de possession de Ruth pour sa future épouse.)

Ruth est le symbole de l’église qui est la future épouse de celui en qui est la force. Ruth comme Abraham quittera Père et mère de naissance, pour aller suivre Naomie dans un pays qu’elle ne connaît pas. Cette femme Moabite deviendra la femme de Boaz par droit de rachat et sera donc dans la lignée de notre Seigneur Jésus Christ et la grand mère de David. L’étrangère est racheté et ne dois pas glaner dans un autre champ mais derrière les moissonneurs.

Matthieu 25:6 Au milieu de la nuit, on cria : Voici l’époux, allez à sa rencontre !

1 Samuel 25; 39 David apprit que Nabal était mort, et il dit : Béni soit l’Eternel, qui a défendu ma cause dans l’outrage que m’a fait Nabal, et qui a empêché son serviteur de faire le mal ! L’Eternel a fait retomber la méchanceté de Nabal sur sa tête. David envoya proposer à Abigaïl de devenir sa femme. 40 Les serviteurs de David arrivèrent chez Abigaïl à Carmel, et lui parlèrent ainsi : David nous a envoyés vers toi, afin de te prendre pour sa femme. 41 Elle se leva, se prosterna le visage contre terre, et dit : Voici, ta servante sera une esclave pour laver les pieds des serviteurs de mon seigneur. 42 Et aussitôt Abigaïl partit, montée sur un âne, et accompagnée de cinq jeunes filles; elle suivit les messagers de David, et elle devint sa femme.

Abigaïl une autre représentation de l’église. Elle se prosterne devant David, qui signifie « le bien aimée », qui est une typologie de Christ à son baptème, lavera les pieds des serviteurs tout comme le Christ l’a fait avec les apôtres, et commandera de le faire aux disciples de l’église naissante.

Jean 13:14 Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres;

Abigaïl partira sur un âne comme le Seigneur qui est entré dans Jérusalem avec un ânon et elle sera suivi de cinq jeune fille. Le terme, jeune fille, indique qu’elles étaient en âge de se marier donc vierge et du coup, le rapprochement avec les 5 vierges sages de Matthieu 25, devient pertinent. Dans la parabole des 10 vierges, en effet les 5 vierges sages sont les demoiselles d’honneur car celles-ci attendent l’époux et non le fiancé. Ainsi Abigaïl est l’épouse accompagné de 5 vierges ou jeunes filles.

On pourrait donc passer notre temps à relire la Parole de Dieu et se rendre compte de ce que l’apôtre Paul considère comme le grand mystère celui de l’homme et de la femme ou plus exactement de Christ et de l’église. Ainsi, la bible parlant du premier homme et de la première femme demeure donc très intéressant, si l’on considère la typologie homme femme et Christ Eglise. C’est d’ailleurs bien pour cela que le passage Éphésiens 5; 25-33 est si important, car si le sens littérale à sa place, le sens spirituel est toujours le plus élevé en signification. Le sens littérale s’occupe plus des choses de la terre alors que le sens spirituel, imagé ou figuré est plus efficace quand on considère une typologie adéquate ne sortant pas du contexte dans lequel il est écrit.

La femme ne concerne pas simplement et automatiquement l’église.

Apocalypse 17; 15 L’ange me dit ensuite : Les eaux que tu as vues, là où est assise la prostituée, représentent des peuples, des foules, des nations et des langues.

Apocalypse 17; 18 Cette femme que tu as vue représente la grande ville qui exerce son pouvoir sur tous les souverains du monde.

La prostituée représente la grande ville Jérusalem, d’où l’apôtre qui est bouleversé et étonné par la vision, reçois l’explication de l’ange lui même. En Effet, la volonté de notre siècle, est d’entré dans un nouvel ordre mondial qui est la bête de l’apocalypse, et qui finira par se retourner contre la grande ville Jérusalem qui est assise comme capitale mondiale de l’humanité. Le pouvoir Economico-politique viendra dépouillé le pouvoir spirituel. Cette femme effectivement a en son sein les trois grandes religions le christianisme, l’islamisme, et le judaïsme. Ainsi la femme dans ce passage n’est pas une typologie de l’église mais une typologie de l’anti-église. L’anti-église ou prostituée ou la femme qui est assise sur les grandes eaux recevra en son sein le troisième temple et l’Anté et AntiChrist. Il est a noté que c’est l’ange lui même qui explique le sens allégorique de la femme.

Nous avons donc pu lire des passages qui ne se comprennent que dans le sens spirituel d’autres ou les deux sens, le littéral et le spirituel sont possible, et la question se pose si la Parole de Dieu contient des textes qui ne se comprennent que dans le sens littérale sachant que la Parole de Dieu est Esprit et vie.??? Lisons le passage du jardin d’Eden avec un esprit affûté pour constater si les images que nous pouvons avoir dans l’apocalypse se retrouve dans la génèse.

LE JARDIN D EDEN : L HOMME ET LA FEMME

Génèse 2; 15 L’Eternel Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour le cultiver et le garder. 16 Et l’Eternel Dieu ordonna à l’homme : Mange librement des fruits de tous les arbres du jardin, 17 sauf du fruit de l’arbre du choix entre le bien et le mal. De celui-là, n’en mange pas, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

Ici deux choses à dire: la première, et j’insisterai lourdement dessus, c’est l’ordre qui a été donné à l’homme et pas à la femme qui n’existe pas encore. Le second, est qu’Adam mourut effectivement le jour même, puisque un jour pour Dieu est égale à mille ans. Adam ayant vécu jusqu’à 930 ans, celui-ci est donc bien mort selon les paramètres de Dieu, c’est à dire le jour même.

Génèse 2; 18 L’Eternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul, je lui ferai une aide qui soit son vis-à-vis. 

La traduction la plus courante est  » semblable à lui » et cela me fait penser à ce verset du nouveau testament qui emplois une formule similaire:

1 Jean 3:2 Mes chers amis, dès à présent nous sommes enfants de Dieu et ce que nous serons un jour n’a pas encore été rendu manifeste. Nous savons que lorsque le Christ paraîtra, nous serons semblables à lui, car nous le verrons tel qu’il est.

Alors qu’en Génèse la femme est décrite comme un être qui sera semblable à lui, l’apôtre Paul nous décrit l’église, qui sera semblable à lui quand nous le verrons. Nous avons ici le premier rapprochement entre la femme et l’église.

Génèse 2; 19 L’Eternel Dieu, qui avait façonné du sol tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, les fit venir vers l’homme pour voir comment il les nommerait, afin que tout être vivant porte le nom que l’homme lui donnerait. 20 L’homme donna donc un nom à tous les animaux domestiques, à tous les oiseaux du ciel et aux animaux sauvages. Mais il ne trouva pas d’aide qui soit son vis-à-vis.

Ici on a bien un sens littérale, et un jour un chrétien sur la toile me dit avec un arrière sourire: est ce que tu vas aussi nous spiritualiser les animaux ??? Bien que je reconnaisse que la parole de Dieu a un sens littéral assez souvent, le sens spirituelle n’est jamais trop loin.

Jésus Christ est appelé l’agneau de Dieu et les croyants sont des brebis

Satan est appelé le serpent ancien et le dragon et à peu près 80% des blasons de tous les pays du monde comporte un animal ou deux et des fois plus.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Armorial_par_pays

Ci- dessous le blason de la Russie, Grandes armoiries de l’Empire russe de 1883 à 1917.

J’ai pris ce blason a titre d’exemple mais vous conviendrez que ce grand blason est singulier par sa complexité et chargé de significations. Il est intéressant de voir que dans ce blason nous avons les oiseaux ailés les animaux sauvages et un reptile ainsi que l’aigle a deux têtes que nous retrouvons curieusement sur le billet d’un dollar américain. Le tout avec des anges la croix, l’épée, Saint Michel sur son cheval blanc qui terrasse le dragon, et les trois couleurs bleu blanc rouge.

Job 12:7 Mais interroge donc les animaux sauvages, ils t’instruiront, et les oiseaux du ciel, ils te renseigneront.

Proverbes 30; 24 Il y a quatre petits animaux sur la terre, qui, pourtant, sont remplis de sagesse : 25 les fourmis, qui forment un peuple faible, mais qui préparent leur nourriture pendant l’été, 26 les damans qui n’ont guère de force, mais qui établissent leur demeure dans les rochers, 27 les sauterelles qui, sans avoir de roi, s’avancent toutes en bataillons rangés, 28 et le lézard qu’on attrape à la main et qui pénètre dans les palais des rois. 29 Il y a trois êtres qui ont une belle démarche et même quatre qui ont fière allure : 30 le lion, le plus brave des animaux, qui ne recule devant personne, 31 le coq avec sa fière allure, le bouc, et le roi qui avance à la tête de ses troupes.

Sur ce texte, que je vous laisse à la méditation, je ne retiendrais que celui de la sauterelle dont se nourrissait Jean Baptiste. En effet, les insectes, qui étaient considérés comme des animaux impur, la sauterelle fait partie de ce qu’on pouvait manger. La sauterelle en effet, à durant sa vie une mutation, symbole de la transmutation du chrétien qui un jour s’envolera dans les airs à la rencontres du Seigneur comme les sauterelles s’avancent toutes en bataillons rangés. Elle se rejoignent toutes dans les aires comme un seul homme pour fondre sur une partie de la terre pour exécuter un jugement. N’est ils pas écrits que nous jugerons le monde et que nous reviendrons avec le Seigneur ??? Ne sont elles pas une des dix plaies d’Egypte ??? Le Seigneur n’est il pas appelé le Lion de Juda celui qui ne recule devant rien pas même devant la mort de la croix ???

Génèse 2; 21 Alors l’Eternel Dieu plongea l’homme dans un profond sommeil. Pendant que celui-ci dormait, il prit une de ses côtes et referma la chair à la place.

Le sommeil symbole imagé de la mort

Daniel 12:2 Beaucoup de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour la honte et l’horreur éternelles.

Jean 5:25 Oui, vraiment, je vous l’assure : l’heure vient, et elle est déjà là, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et tous ceux qui l’auront entendue vivront.

1Thessaloniciens 4; 13 Or, mes frères, je ne veux point que vous ignoriez ce qui regarde ceux qui dorment, afin que vous ne soyez point attristés comme les autres qui n’ont point d’espérance.(Martin) Nous ne voulons pas, frères, vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui sont décédés, afin que vous ne soyez pas tristes de la même manière que le reste des hommes, qui n’ont pas d’espérance.(Semeur)

Ephésiens 5:14 C’est pour cela qu’il est dit : Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d’entre les morts, Et Christ t’éclairera.

Jean 19; 34 mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau. 35 Celui qui l’a vu en a rendu témoignage, et son témoignage est vrai; et il sait qu’il dit vrai, afin que vous croyiez aussi. 36 Ces choses sont arrivées, afin que l’Ecriture fût accomplie : Aucun de ses os ne sera brisé. 37 Et ailleurs l’Ecriture dit encore : Ils verront celui qu’ils ont percé.

Exode 12.46 On mangera chaque agneau dans une seule maison : tu ne porteras rien de sa chair hors de la maison et vous ne romprez aucun de ses os.

Zacharie 12:10 Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né.

L’homme qui tombe profondément dans le sommeil, est le Christ, qui passera trois jours dans le séjour des morts. La lance du centurion perça le flanc du Christ et Adam, qui est une image de celui qui devait venir, eu le flanc ouvert par le Père lui même comme pour l’épisode de la croix ou la justice du Père tomba sur son Fils.

Romains 5 : 14 Et pourtant, la mort a régné depuis Adam jusqu’à Moïse, même sur les hommes qui n’avaient pas commis une faute semblable à celle d’Adam qui est comparable à celui qui devait venir.

La version Segond emploie le mot image. N’oublions pas que nous portons, pour les chrétiens, l’image de celui qui nous a créé. Ainsi Adam fils de Dieu est l’image du dernier Adam non dans son caractère mais dans le fait que le point de contact est celui d’être tous les deux des fils de Dieu. En effet la bible décrit Jésus Christ comme le dernier Adam

1 Corinthiens 15:45 L’Ecriture ne déclare-t-elle pas : Le premier homme, Adam, devint un être vivant, doué de la vie naturelle ? Le dernier Adam est devenu, lui, un être qui, animé par l’Esprit, communique la vie.

Le premier Adam appartient à la terre et il parle des choses de la terre. Le terrestre demeure dans une compréhension purement littérale et ne conçoit pas les choses de l’Esprit et le sens caché des paraboles des sens imagés de la typologie de la préfiguration bref son raisonnement est limité aux choses d’en bas. L’homme spirituel lui s’affectionne aux choses d’en haut.

Jean 3; 31 Qui vient du ciel est au-dessus de tout. Qui est de la terre reste lié à la terre et parle des choses terrestres. Celui qui vient du ciel est [au-dessus de tout]. 

Génèse 2; 22 Puis l’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena à l’homme.

C’est à la mort de Christ sur la croix que la femme, qui est l’église, naîtra après le témoignage de l’Esprit.

1 Jean 5 : 6 Celui qui est venu par l’eau et par le sang, c’est bien Jésus-Christ : il n’est pas passé seulement par l’eau du baptême, mais outre le baptême, il est passé par la mort en versant son sang. Et c’est l’Esprit qui lui rend témoignage, car l’Esprit est la vérité.

Jean 19:34 L’un des soldats lui enfonça sa lance dans le côté, et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau.

Ce verset ,à lui tout seule, montre la similitude entre l’épisode du jardin d’Eden, avec le père qui ouvre le côté d’Adam, avec celui de la croix de Christ ,ou celui ci est châtié par son Père, comme substitue pour l’ensemble des pêcheurs hommes et femmes qui compose l’église c’est à dire la femme d’Adam celle qui est la mère de tous les vivants dans le sens littérale mais aussi et surtout de ceux qui sont né d’en haut ou de nouveau; ceux qui participent à la première résurrection. Je porte à votre interprétation, le fait que Jacob, qui signifie « l’usurpateur » et qui n’avait pas encore reçu un nouveau nom comme Abram et Saraï, à du lutter avec l’ange de l’Eternel pour être déclaré vainqueur. C’est au moment ou il est frappé aux cotés qu’il est vainqueur et reçois son nouveau nom « Israël » qui signifie « celui qui lutte avec Dieu ». Simplement on remarquera qu’ici il n’est pas question de la côte mais de l’articulation de la hanche avec la cuisse. Il est dit que Jacob sortit de ce combat en boîtant. Serait-ce un clin d’oeil prophétique de la déclaration du prophète Elie:

1 Rois 18:21 Puis Élie s’approcha de tout le peuple et dit: Jusqu’à quand boiterez-vous des deux côtés? Si l’Éternel est Dieu, suivez-le; mais si c’est Baal, suivez-le! Mais le peuple ne lui répondit pas un mot.

Le fait est que la femme est sortie du côté d’Adam, que l’église est sortie du côté de Christ et qu’Israël est sortit du côté de Jacob.

FIN DE LA PREMIERE PARTIE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.