Archives pour la catégorie France

 

Carte bleue pour migrants : quand Le Monde fait de la désinformation

25/07/2016 – 08H00 Paris (Breizh-info.com) – Le 20 juillet dernier paraissait dans Le Monde un article censé démontrer que la déclaration de Bernard Monot (député européen FN) sur une carte utilisé par des migrants était une « intox ».

Malheureusement pour le journal, cette déclaration était en tout point exacte, ce qui n’a pas empêché Le Monde de produire un article et d’être pris en flagrant délit de désinformation.

La déclaration de Bernard Monot

 

« Voici un exemplaire de carte bleue délivrée par le Ministère de l’intérieur aux « demandeurs d’asile ». Cette carte permet d’effectuer des retraits pouvant aller, selon les cas, jusqu’à presque 40 euros par jour 

Je vous laisse le soin d’apprécier votre générosité à l’égard de vos futurs voisins de paliers. Avec Marine Le Pen et le Front National ce sont les FRANÇAIS D’ABORD ! »

Le faux « décodage »

Le journaliste qui traite cette déclaration du responsable FN est Samuel Laurent. Il travaille pour une section du journal appelée « Les Décodeurs » dont le slogan est « Venons-en aux faits ». L’annonce est claire et sans ambiguïté. Pour Le Monde, cette déclaration du député européen du Front National est fausse.

 

Or, chaque point de la prétendue « désintoxication » vient confirmer les propos de Bernard Monot !

Les deux affirmations de Bernard Monot sont les suivantes :

– « Carte bleue délivrée par le ministère de l’Intérieur aux « demandeurs d’asile » »

– « Cette carte permet d’effectuer des retraits pouvant aller, selon les cas, jusqu’à presque 40 euros par jour ».

Première affirmation : une carte délivrée aux demandeurs d’asile ?

Ce qu’a dit Le Monde :

« M. Monot et tous ceux qui relaient cette intox ne précisent jamais de quoi on parle ici : de l’allocation temporaire d’attente (ATA), versée non pas seulement aux migrants, mais à plusieurs catégories de personnes : demandeurs d’asiles (bénéficiant d’une autorisation de séjour et ayant fait une demande de statut de réfugié), certes, mais également apatrides, salariés expatriés ou détenus libérés, s’ils n’ont pas assez travaillé pour bénéficier d’une allocation d’aide au retour à l’emploi. L’ATA a été remplacée, s’agissant des migrants, par l’allocation pour demandeurs d’asile (ADA), depuis 2015. »

Ce qu’a dit Bernard Monot :

« Voici un exemplaire de carte bleue délivrée par le Ministère de l’intérieur aux « demandeurs d’asile ». »

La désinformation du Monde :

Le Monde tente d’abord de décrédibiliser le député Front National en sous-entendant qu’il aurait déclaré que cette carte était réservée aux migrants : « versée non pas seulement aux migrants, mais à plusieurs catégories de personnes ».Bernard Monot n’a jamais parlé d’une carte exclusivement réservée aux migrants comme le sous-entend Le Monde. Il a parlé d’une carte « délivrée aux demandeurs d’asile ». Il n’a jamais été exclusif.

Pour tenter de démontrer que Bernard Monot s’est trompé en parlant d’une allocation exclusivement destinée aux migrants, Le Monde est obligé de parler d’une allocation disparue ! En effet cette ancienne aide (ATA) était versée aux migrants mais aussi à des prisonniers français dans certains cas.

Or cette allocation disparue a été remplacée par l’Allocation pour Demandeurs d’Asile (ADA) [4]. C’est bien de cette aide dont il était question dans la publication du député FN puisque c’est celle dont l’intitulé apparaît sur la photo de la carte bleue. Et cette aide n’est versée qu’aux migrants.

On récapitule :

– Le député FN n’a jamais parlé de carte réservée aux migrants.

– Malgré cela Le Monde l’attaque sur cet angle pour justifier la désintox.

– Manque de chance, l’ADA est bien réservée aux seuls migrants.

– Le Monde est donc dans l’obligation de parler de l’ATA (aujourd’hui disparue et dont il n’a jamais été question dans la déclaration du député FN) qui n’était pas réservée aux migrants pour tenter de se raccrocher aux branches.

Conclusion : La carte est bien délivrée aux demandeurs d’asile. Et de manière exclusive. Même si Bernard Monot avait véritablement parlé de cette exclusivité (ce qu’il n’a jamais fait), il aurait donc eu raison. Double erreur du Monde.

Deuxième affirmation : jusqu’à 40 € de retrait par jour ?

Ce qu’a dit Le Monde :

« Autre point faux : le montant de 40 euros par jour mentionné par M. Monot. L’ADA se monte à 6,80 euros par jour pour une personne seule, à 10,20 euros pour un couple, etc. Pour atteindre le « presque 40 euros par jour » évoqué par M. Monot, il faut avoir une famille de… dix personnes. »

Ce qu’a dit Bernard Monot : 

« 
Cette carte permet d’effectuer des retraits pouvant aller, selon les cas, jusqu’à presque 40 euros par jour  »

La désinformation du Monde :

Le Monde considère que le député Front National ment mais produit un tableau qui confirme totalement ses propos.

 

À ce niveau là, ce n’est plus de l’incompétence. Le journaliste qui a écrit cet article savait pertinemment qu’il enchaînait les erreurs dans le seul but de pouvoir annoncer qu’un député FN colportait de fausses informations. Il s’agit d’un article de pure désinformation.

Bonus : Les réactions sur Facebook

Les commentateurs sous l’article du site du Monde sont majoritairement conscients qu’il ne s’agissait pas d’une intox.
Mais sur Facebook, grâce à une publication au texte racoleur et à un titre d’article très flou, les commentaires les plus aimés témoignent de la réussite de cette opération de désinformation.
À noter que la publication Facebook est « sponsorisée » par Le Monde afin de toucher un grand nombre de personnes.



Nicolas Serrand
Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 La mosquée où enseignait le terroriste de Villejuif est toujours ouverte !

Sid Ahmed Ghlam est le terroriste islamique qui a assassiné Aurélie Châtelain à Villejuif. Il l’a lâchement tuée le dimanche 19 avril 2015 pour lui voler sa voiture.

S’il ne s’était pas grièvement blessé, il aurait mis son plan à exécution. Il prévoyait de s’attaquer à trois églises catholiques ce dimanche-là : l’église Saint-Cyr-Sainte-Julitte et l’église Sainte Thérèse à Villejuif, mais aussi la basilique du Sacré Coeur de Montmartre.

De l’aveu du prêtre de l’église Saint-Cyr-Sainte-Julitte, il aurait été en capacité de commettre « un véritable carnage », tant les fidèles sont nombreux à la messe du dimanche.

Ce que les médias n’ont pas dit, c’est que Sid Ahmed Ghlam enseignait à la mosquée El Fath (La conquête) à Saint-Dizier.

Cette mosquée proche de l’UOIF (Frères musulmans, qui ont l’Occident en horreur) relayait des publications sulfureuses sur les réseaux sociaux avant de fermer sa page.

Ainsi, dans une vidéo publiée en août 2014, l’auteur expliquait qu’à la fin des temps, une guerre totale éclatera entre les musulmans et les « mécréants »… et que nous entrons justement dans cette époque apocalyptique.

Au moment où je vous écris, cette mosquée est toujours ouverte

 Un poste de police fermé… puis transformé en mosquée salafiste.

Vous avez bien lu : des élus ont remplacé un poste de police par… une mosquée salafiste !

Même les services de renseignement intérieur sont tombés à la renverse quand ils ont vu cela.

L’affaire se passe à Marignane, dans les Bouches-du-Rhône. La mosquée salafiste Es Salam, gérée par l’association cultuelle musulmane de la ville a récupéré le poste de police municipale de Marignane jouxtant la mosquée.

Les faits sont d’autant plus inquiétants que la ville de Marignane est citée dans des articles de presse titrés « Terrorisme, criminalité organisée, et délinquance économique », ou « Marignane : face à la menace, on a décidé de ne pas tirer ».

Mais ça ne semble pas gêner ces élus.

Quel sens des priorités !

Nombre de faux retraités de 116, 117 ans installés en Algérie perçoivent une pension de retraite Française !
Nombre de faux retraités de 116, 117 ans installés en Algérie perçoivent une pension de retraite Française !

Mike Borowski

Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Il est parfois préférable de laisser parler les autres plutôt que d’aller dans des explications alambiquées, de toute façon que dire de plus ? La situation actuelle est un drame et en réalité nous sommes très peu à nous en soucier.

En attendant je vous invite à regarder la vidéo de Contribuables et associés sur ces fameux retraités centenaires algériens qui touchent une pension bien entendu Française cela va de soi. Il ferait donc très bon de vivre en Algérie pour nos personnes âgées, on comprend aujourd’hui pourquoi Depardieu s’y installe, il doit se voir futur centenaire.

Pour ceux qui n’ont pas compris, j’essaie de manier un peu l’ironie, on sait tous l’espérance de vie de ce pays, on sait tous quelle est la réalité. Sauf Macron peut-être mais pas pour les bonnes raisons.

 Nombre de faux retraités de 116, 117 ans installés en Algérie perçoivent une pension de retraite Française !
POSTED BY LA RÉDACTION ON 17TH NOVEMBRE 2017

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (17/11/2017) Les faits datent de vendredi dernier à l’heure des vêpres. Deux hommes ont été accueillis pour l’office et ont exhorté les sœurs à se convertir à l’Islam. Aucune violence physique n’a été perpétrée.

« Ils sont rentrés, une sœur les a accueillis et elle a discuté avec eux ». Mgr  Gusching, évêque de Verdun est allé voir, lundi encore, la communauté religieuse de Verdun forte de dix sœurs. Des carmélites encore sous le choc de ce qui leur est arrivé vendredi 10 novembre, vers 17 h.

Au moment de l’office de Vêpres, deux individus d’une trentaine d’années, barbus et vêtus normalement, pénètrent dans le Carmel de Verdun.

Après avoir discuté avec la sœur présente à l’accueil, cette dernière leur a dit que l’office allait commencer. « Ils lui ont demandé s’ils pouvaient aller dans la chapelle », poursuit l’évêque. « Elle a dit oui ».

Une fois dans la chapelle, « ils ont prié en arabe pendant les vêpres », souligne Mgr  Gusching. « Ils se sont présentés comme des annonciateurs et leur ont dit : si vous ne vous convertissez pas, vous irez en enfer ».

Dans un communiqué, Guillaume Dupont, procureur de la République de Verdun expliquait qu’à l’issue de l’office, l’un des deux hommes « aurait rédigé les mots « Allah Akbar » sur le livre d’or de l’église ».

(Source : L’Est Républicain)

%d blogueurs aiment cette page :