Archives pour la catégorie Islam


Dédié aux partisans de cette religion selon eux si… ouverte et généreuse , si génératrice de progrès
et aux musulmans qui sont malheureusement les premières victimes de cette idéologie dont nul ne pourra contester, lisant ces faits et chiffres, le caractère violent, non humaniste, fachisant, totalitaire.
Si mes calculs sont bons, 270 millions divisés par 1400 ans, cela fait une moyenne de  193 000 victimes par an.

Les Crimes de l’islam depuis les origines jusqu’à nos jours. Année par année avec une froide précision. A lire sans vomir.

Les dernières recherches historiques les plus sérieuses assurent que depuis sa naissance, en 1400 ans, l’islam a provoqué la mort de 270 millions d’êtres humains.

Quelques précisions plus récentes à lire sur ce site dont sont extraites les infos qui suivent:

1526-aujourd hui Genocide des indhus

plus de 80 millions de morts.
http://loganswarning.com/2010/05/05/ind … lam-video/

1894-1917: Génocide contre les Arméniens

1,5 millions de personnes massacrées par les musulmans au nom d’Allah en Turquie.

1914-1918: Génocide contre les Assyriens de Turquie

Les estimations sur le nombre total de morts varient. Certains rapports citent le nombre de 270 000 morts, bien que les estimations récentes ont révisé ce chiffre au nombre plus réaliste de 500 000 à 750 000 morts représentant environ 70 % de la population assyrienne de l’époque.

1919-1923: Génocide contre les Grecs Pontiques

Selon la Ligue Internationale pour les Droits et la Libération des Peuples, entre 1916 et 1923, près de 350 000 Grecs originaires du Pont furent massacrés. Merrill D. Peterson indique [b]360 000 victimes-. Selon G.K. Valavanis, « la perte de vies humaines parmi les Grecs Pontiques, depuis la Grande Guerre jusqu’à mars 1924 peut être évaluée à 353 238 suite aux meurtres et aux pendaisons, ainsi qu’à la famine et aux maladies. »

1930: Arabie Saoudite

40 000 décapitations publiques, 350 000 amputations dans une campagne de purification spirituelle en Arabie.

1933: Génocide contre les Assyriens chrétiens en Irak.

Plusieurs milliers de victimes.

1942-1943: Génocide contre les « Mécréants » en Bosnie :

200 000 civils Serbes Chrétiens Orthodoxes, 40 000 Gitans et 22 000 Juifs massacrés dans des conditions tellement atroces que même les Nazis s’en émeuvent et interrompent la boucherie initialement projetée par le muphti de Jérusalem qui veut une Bosnie religieusement pure et une charria et un combat appliqués par les divisions SS musulmans (plusieurs de milliers de djihadistes nazis). Leur spécialité consistait à couper les membres des victimes avant de les ensevelir encore vivantes sous de la chaux vive.

1964-1965: Génocide contre les Chinois communistes en Indonésie

1 million de partisans communistes souvent d’origine chinoise furent assassinés. Il est rapporté qu’ils jetèrent tellement de corps à la mer que les gens avaient peur de manger du poisson”.

1965-aujourd’hui Génocide contre les Papous

Les réfractaires à cette « intégration » sont massacrés. Le bilan oscille entre 100 000 et 1 million de tués en 2006, en 40 ans[/b] .

1971: Génocide contre les Bengalis au Bangladesh

Entre 1,5 et 3 millions de personnes massacrés. L’armée pakistanaise aurait violé 200 000 femmes selon les estimations internationales; l’armée indienne met fin à ce génocide; aucun pays musulman n’a tenté de l’arrêter. 10 millions de réfugiés.

1975 à 1999, indépendance en 2002: Génocide contre les Timorais

. Invasion du Timor Oriental, présentée aux militaires indonésiens comme un djihad anti-communiste: massacre de milliers de Chinois et de catholiques; destruction des églises. Bilan en 1984 établi par les Australiens, au moins 20 % de la population anéantie, soit 200 000 morts (dont 100 000 la première année) ; on peut raisonnablement penser à un bilan total de [b]250 000 à 300 000 morts une décennie après -.

1988 Le génocide kurde

Genocide connu sous le nom d’Anfal, ordonné par le régime irakien de Saddam Hussein a lieu de février à septembre 1988, conduisant à l’élimination de plus de 180 000 civils kurdes1. L’épisode le plus célèbre de ce génocide est le bombardement aux gaz chimiques de la ville kurde d’Halabja le 16 mars 1988.

1983-aujourd’hui: Génocide des peuples noirs et non-musulmans au Soudan

. Estimation à ce jour : 2-3 millions de morts.

Dans un relative indifférence et une Omerta générale sur les causes de cette catastrophe humanitaire. Exemple d’action menée : en 1986, le chef de guerre soudanais Taib Musba attaque la tribu chrétienne des Uduk: 15 000 morts; il entre dans leur capitale Chali et déclare:“Vous allez être convertis du christianisme à l’islam aujourd’hui…” ; ceux qui refusent sont exécutés. 1994 financement de trois camps terroristes dans le nord du Soudan par Ben Laden 1994 octobre: À Khartoum colloque sur le dialogue inter-religieux au Soudan où sont invités musulmans et chrétiens. A l’issue de celui-ci, le président Omar el Béchir déclare ouvertement à des participants musulmans que le gouvernement de Khartoum suit un plan à long terme pour convertir le Soudan en un Etat Islamique par tous les moyens. 2002 mars: témoignage de militants humanitaires au Soudan (région du Nil Sud) sur le djihad perpétré contre les populations du sud ; « les prisonniers sont interrogés exclusivement sur leur religion ; les musulmans sont libérés; les autres sont soit égorgés soit asservis ».

Ces dernières années, le plus terrifiant des Djihad est présent au Soudan. Jusqu’à ces dernières années, le « Djihad, Victoire et Martyr. »

Depuis plus de vingt ans, et sous les auspices du gouvernement, les leaders du Djihad Soudanais attaquent systématiquement les non-musulmans, pillent leurs biens et tuent les hommes.

Que s’est-il passé?

Plusieurs 10zaines de milliers de femmes et d’enfants réduit à l’esclavage, les jeunes sont envoyés dans des écoles coraniques de fortunes, attachés et sont contraints à convertir à l’islam, ils doivent faire des marches forcées, sont battus et sont condamnés aux travaux forcés.

Les femmes et les jeunes filles subissent des viols collectifs rituels, elles font partis du butin, sont considérées comme les « biens » de ces tyrans; elles endurent des mutilations génitales et une vie de servitude sexuelle les attend.

Le « Djihad d’Etat » au Soudan a déjà causé la mort de plus de 2 millions de personnes et le déplacement de plus de quatre autres .

C’est la plus grande catastrophe humanitaire de notre époque.

Le Soudan sud vient de voter la séparation avec le nord musulman, mais des leaders islamiques comme Qaradawi, adulé lors de son retour en Égypte après des décennies d’exil sous le gouvernement Moubarak, qui a conduit l’ As-Salat, prière sacrée du vendredi devant 2 Millions de personnes sur la place Tahrir, littéralement place de la Libération théâtre du soulèvement du peuple égyptien face au régime du « Satrape » ont déjà nié ce vote et cette séparation voulue par ces chrétiens, non à la démocratie, non au partage, non au droit à la vie et au respect.
***

Les crimes des uns n’exonérant pas ceux des autres, gardons par ailleurs présent à l’esprit que la religion catholique et tant d’autres religions humaines ont commis elles aussi nombre d’atrocités et de meurtres. Chacun devrait en tirer leçon.
Il suffira cependant de rappeler qu’aujourd’hui, 200 millions de chrétiens dans le monde sont persécutés et empêchés de vivre librement leur foi par l’Islam , quand ce n’est pas victimes ça et  de génocides jamais mentionnés dans la presse.

Entre 1.200 et 3.000 Européens ayant vécu ou combattu avec l’organisation djihadiste Etat islamique (EI) en Irak et Syrie pourraient revenir en Europe. C’est ce qu’affirme un rapport du Réseau européen de sensibilisation à la radicalisation (RAN).
68 réactions.

Publié le Vendredi 18 Août 2017 à 08h20.Reporters
Le nombre des «revenants» devrait notamment augmenter si le «califat est vaincu militairement ou s’effondre», selon le rapport remis en juillet aux pays membres de la Commission.

Diverses estimations prévoient «entre 1.200 et 3.000 retours» d’Européens avec «des antécédents différents», en grande partie «des femmes et des enfants», ajoute le RAN, qui estime qu’environ 30% sont déjà rentrés, en connaissance des autorités.

42.000 combattants de 120 pays

«Plus de 42.000 combattants terroristes étrangers» ont voyagé pour rejoindre Daech depuis plus de 120 pays entre 2011 et 2016 – un afflux d’une ampleur inédite dans l’histoire du djihad dans le monde – dont «plus de 5.000» d’Europe. Ces derniers sont pour beaucoup partis «de Belgique, de France, d’Allemagne et du Royaume-Uni, d’Autriche, du Danemark, de Finlande, d’Italie, des Pays-Bas, d’Espagne et de Suède», ajoute le rapport.

Au total, 15 à 20% sont morts sur place, 30 à 35% sont déjà rentrés et environ 50% sont encore en Syrie et en Irak, selon l’Union européenne.

 

Maintenant, même les bébés sont nourris halal.

Sur son site[1], la mosquée de Lyon fait la promotion de « Happylal Baby », la 1re gamme, fabriquée en France, de repas halal pour Bébé !

Ce fabricant s’est donné la double ambition de vouloir simplifier le quotidien des femmes musulmanes tout en régalant leur bébé avec des repas halal, ultra sains et gourmands, pratiques, fabriqués en France et certifiés par l’ARGML qui en tant qu’organisme de contrôle et de certification halal, s’engage et garantit à la communauté musulmane que Happylal Baby est, de manière irréprochable, strictement halal, pour la totalité de ses produits.

Happylal Baby[2], insiste d’ailleurs sur leur immense responsabilité d’apporter aux parents la certitude que les repas sont conformes aux principes de l’Islam.

Avec ses premières recettes à partir de 12 mois, Happylal Baby propose cinq viandes différentes avec des légumes : le bœuf, le veau, le poulet et bientôt, la dinde et l’agneau.

En légiférant sur l’abattage rituel musulman, l’État a implicitement reconnu l’existence d’un commerce de produits alimentaires halal. Les mosquées agréées par l’État sont toujours prêtes à certifier un produit, car elles sont ainsi rémunérées pour la garantie qu’elles apportent au produit à l’issue d’un contrat d’une durée limitée. Il est difficile de savoir à combien s’élèvent ces revenus et comment ils sont répartis. Et ce n’est pas la charte des mosquées du Rhône vantée par Emmanuel Macron qui y changera quelque chose [3]. Les mosquées agréées ont développé des relations privilégiées avec les entreprises de certification. C’est le cas par exemple de SFCVH et de la mosquée de Paris, ARGML et la Mosquée de Lyon.

Le marché halal a surtout été institué par les pays non musulmans pour conquérir les marchés musulmans. Ainsi, en France jusqu’aux années 1990, le halal ne concernait que l’abattage rituel. Mais depuis le halal et le voile sont devenus les marqueurs importants pour les musulmans. Cette conception du pur et de l’impur[4]ne peut qu’inciter à la séparation des espaces et des personnes dans une société multiculturelle et multiconfessionnelle. Mais plus grave encore, dans une société républicaine et laïque cette recherche permanente de la pureté ne peut conduire qu’à une situation conflictuelle voire à une guerre civile.

 

Définition du halal lu sur le site de la mosquée de Lyon :

Le terme halal est un concept émanant des sources scripturaires musulmanes : Le Coran et La Sunna. Il définit ce qui est permis et licite dans la vie du musulman. Il est opposé au « Harâm » qui renvoie à ce qui est interdit. Le Halal est un moyen et une condition pour cheminer vers Le Créateur et revêt donc une importance fondamentale pour les musulmans. Les notions de halal et de haram concernent différents aspects de la vie du musulman et notamment son alimentation.

Johan Zweitakter

[1] http://www.mosquee-lyon.org/