Archives pour la catégorie Islam


Le ministre musulman Javid envoie Tommy Robinson dans une prison à hauts risques

Tommy Robinson a été transféré mardi soir 12 juin de la prison de Hull, relativement sûre pour lui, à celle de Leicester, prison de haute sécurité, donc de gens purgeant une lourde peine, dont pas mal de musulmans. 20 pour cent. Mais ils ont mis Tommy dans l’aile qui contient 71% de musulmans… Ce qui est considérable, sachant qu’un musulman lourdement condamné n’a rien à perdre, et tout à gagner pour avoir été celui qui aura eu la peau du fameux islamophobe Tommy Robinson !

Geert Wilders, le leader hollandais du parti de la Liberté, a twitté à Theresa May et à Sajiv Javid qu’il les tenait pour responsables de la vie de Tommy.

Rappelons que Tommy a été arrêté, jugé et emprisonné le 25 mai dernier pour avoir filmé les prévenus devant le palais de justice de Leeds, pour entrave au cours de la justice. Son avocate devait faire appel du procès.

L’envoyer dans une prison dangereuse est ni plus ni moins une condamnation à mort par procuration.
J’ignore ce que les autorités craignent de lui pour s’exposer à un grave mouvement de colère de la population.
Il avait annoncé qu’il avait des reportages importants en cours.

Celui-ci, publié 2 jours avant son arrestation, n’a pas dû plaire en haut lieu.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/07/la-derniere-video-tournee-par-tommy-robinson-3-ados-fauches-par-une-voiture-terrorisme/

Déjà, samedi dernier 9 juin, la colère était palpable devant le 10 Downing Street. Nous étions au bas mot 20.000, et probablement 30.000 manifestants. S’il arrive malheur à Tommy, la colère sera immense. Mais mon ami sera mort, et ça, c’est irréparable.

 La mosquée où enseignait le terroriste de Villejuif est toujours ouverte !

Sid Ahmed Ghlam est le terroriste islamique qui a assassiné Aurélie Châtelain à Villejuif. Il l’a lâchement tuée le dimanche 19 avril 2015 pour lui voler sa voiture.

S’il ne s’était pas grièvement blessé, il aurait mis son plan à exécution. Il prévoyait de s’attaquer à trois églises catholiques ce dimanche-là : l’église Saint-Cyr-Sainte-Julitte et l’église Sainte Thérèse à Villejuif, mais aussi la basilique du Sacré Coeur de Montmartre.

De l’aveu du prêtre de l’église Saint-Cyr-Sainte-Julitte, il aurait été en capacité de commettre « un véritable carnage », tant les fidèles sont nombreux à la messe du dimanche.

Ce que les médias n’ont pas dit, c’est que Sid Ahmed Ghlam enseignait à la mosquée El Fath (La conquête) à Saint-Dizier.

Cette mosquée proche de l’UOIF (Frères musulmans, qui ont l’Occident en horreur) relayait des publications sulfureuses sur les réseaux sociaux avant de fermer sa page.

Ainsi, dans une vidéo publiée en août 2014, l’auteur expliquait qu’à la fin des temps, une guerre totale éclatera entre les musulmans et les « mécréants »… et que nous entrons justement dans cette époque apocalyptique.

Au moment où je vous écris, cette mosquée est toujours ouverte

 Un poste de police fermé… puis transformé en mosquée salafiste.

Vous avez bien lu : des élus ont remplacé un poste de police par… une mosquée salafiste !

Même les services de renseignement intérieur sont tombés à la renverse quand ils ont vu cela.

L’affaire se passe à Marignane, dans les Bouches-du-Rhône. La mosquée salafiste Es Salam, gérée par l’association cultuelle musulmane de la ville a récupéré le poste de police municipale de Marignane jouxtant la mosquée.

Les faits sont d’autant plus inquiétants que la ville de Marignane est citée dans des articles de presse titrés « Terrorisme, criminalité organisée, et délinquance économique », ou « Marignane : face à la menace, on a décidé de ne pas tirer ».

Mais ça ne semble pas gêner ces élus.

Quel sens des priorités !

 Une mosquée salafiste toujours ouverte deux ans après un arrêté de fermeture.

Allons à Marseille, dans le 15e arrondissement. Ici, chaque vendredi, 300 musulmans assistent à des prêches salafistes à la mosquée de Consolat.

Le salafisme est une branche extrêmement radicale de l’islam, qui justifie le djihad.

C’est déjà un grave problème en soi.
Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg.

En effet, la mosquée fait l’objet d’un arrêté de fermeture depuis… juin 2016 !

La raison ? Son imam, Mouammar Fedj, a proféré des « discours anti républicains » selon les services de renseignement.

Quand vous connaissez les appellations officielles « politiquement correctes », vous comprenez qu’il ne s’agit pas de prôner la paix et l’amour.

Son imam n’est d’ailleurs même pas Français… mais Algérien.

Pourquoi tolérons-nous sur notre sol des individus qui prêchent la haine de la France et des non-musulmans qu’ils considèrent comme de méprisables « mécréants » ?

Pourquoi une mosquée sous le coup d’un arrêté de fermeture est-elle toujours ouverte presque deux ans après ?