Matthieu 8:11
Or, je vous déclare que plusieurs viendront de l’orient et de l’occident, et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux.
Ainsi le royaume des cieux n’est pas exclusif au peuple choisit.
Luc 3:8
Produisez donc des fruits dignes de la repentance, et ne vous mettez pas à dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père ! Car je vous déclare que de ces pierres Dieu peut susciter des enfants à Abraham.
Ce verset montre clairement que l’appartenance a celui qui a été choisit n’est le facteur qui nous sauvera mais c’est la repentance. Le nationalisme Israélien est ainsi pointé du doigt comme une hérésie par Jésus christ, lui qui est le Fils d’Abraham.  C’est bien au travers des fruits de la repentance que nous sommes sauvés car il ne suffit pas  de demander pardon mais d’abandonner son ancienne vie afin que Dieu soit celui qui nous conduis sur le chemin de la sanctification.
Luc 13:28
C’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors.
L’avertissement est tout aussi claire,  ce n’est pas un nationalisme Israélien qui sauvera l’humanité.
Jean 8:33
Ils lui répondirent : Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu : Vous deviendrez libres ?
Voilà la manifestation de ceux qui se cachent derrière une icone et qui ne sont pas comme Abraham. On se réclame d’Abraham  comme justification, néanmoins la vraie liberté est en Christ.
Jean 8:37
Je sais que vous êtes la postérité d’Abraham; mais vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole ne pénètre pas en vous.
Finalement, le religieux se réclame toujours des choses de Dieu, mais cela ne l’empêche pas de désirer la mort de son prochain a l’image de Caïn parce que ce que peut dire Dieu est finalement falcultif.
Jean 8:39
Ils lui répondirent : Notre père, c’est Abraham. Jésus leur dit : Si vous étiez enfants d’Abraham, vous feriez les oeuvres d’Abraham

 Ce verset est a rapprocher  de celui de Paul sur Israel.

Ce n’est point à dire que la parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d’Israël ne sont pas Israël,……
Ceux qui se réclament d’Abraham  finalement ne sont pas d’Abraham ainsi ceux qui descendent d’Israel ne sont pas Israel, parce qu’une fois de plus ce n’est pas le nationalisme ou l’appartenance qui fait que nous sommes justifié devant Dieu.
Jean 8:40
Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l’a point fait.
Ici on voit la difference dans les actes, entre celui  qui ne se permettra jamais de porter la main sur son prochain et l’esprit de Caïn qui est très puissant chez les religieux.
Jean 8:56
Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu’il verrait mon jour : il l’a vu, et il s’est réjoui.
Le message de toutes ages à toujours été le même. il était visible avant la croix et l’est toujours après la croix.
Romains 9
 6 Ce n’est point à dire que la parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d’Israël ne sont pas Israël, 7 et, pour être la postérité d’Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants; mais il est dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité, 8 c’est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité.

Comment voir autres choses que ce qui est écrit ??? ce verset a lui tout seul clos d’énorme débat. En d’autre terme ce n’est pas les israélites, enfant selon la chair, qui sont enfant de Dieu, mais les croyants et en cela Dieu ne fait point acceptation de personnes

Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit : En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes,
Galates 3:7
reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d’Abraham.
Et non le fait d’être Israélite.
Galates 3:8
Aussi l’Ecriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d’avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham : Toutes les nations seront bénies en toi!
Ici le nationalisme israélien est complètement mis hors de porté car depuis le départ cela n’avait aucune valeur pour Dieu.
Galates 3:9
de sorte que ceux qui croient sont bénis avec Abraham le croyant.
Celui qui est bénis c’est le croyant et non l’appartenance a une nation choisit. Souvent on prend le texte que toutes les familles de la terre seront bénies en toi  c’est à dire d’Abraham et cela ne concerne pas Israel en tant que nation mais des croyants qui sont de toutes FAMILLES DE LA TERRE.
Galates 3:14
afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis.
Jésus Christ qui est le souverain sacrificateur selon l’ordre de Melchisédek est celui qui a bénis Abraham.
Galates 3:16
Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n’est pas dit : et aux postérités, comme s’il s’agissait de plusieurs, mais en tant qu’il s’agit d’une seule : et à ta postérité, c’est-à-dire, à Christ.
Magnifique verset qui montre le décalage de compréhension que la plupart des croyants en tous genres pourraient  avoir sur le peuple d’Israel et les chrétiens.
Jésus Christ était avant qu’Abraham fut et c’est lui qui bénit Abraham et sa postérité qui est aussi la postérité de Christ.
Galates 3:18

Car si l’héritage venait de la loi, il ne viendrait plus de la promesse; or, c’est par la promesse que Dieu a fait à Abraham ce don de sa grâce.

Ni le nationalisme israélien ou la loi de Moïse, qui est parfaite, ne nous amène à la délivrance. C’est la miséricorde de Dieu qui fait grâce à condition que nous venons à la repentance et que nous abandonnions notre ancienne vie pour marcher sur le chemin étroit de la sanctification et des bonnes oeuvres préparées d’avances pour ceux qui ont foi en l’oeuvre de Christ.
Galates 3:29
Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.

Ce verset doit être rapproché à celui ou Dieu dit qu’ Israel est son héritage

L ‘Eternel des armées les bénira, en disant : Bénis soient l’Egypte, mon peuple, Et l’Assyrie, oeuvre de mes mains, Et Israël, mon héritage !
Si nous sommes  à Christ nous sommes donc les héritiers de la postérité d’Abraham.
Galates 4:22

Car il est écrit qu’Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre.23 Mais celui de l’esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse. 24 Ces choses sont allégoriques; car ces femmes sont deux alliances. L’une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, c’est Agar,- 25 car Agar, c’est le mont Sinaï en Arabie,-et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants.26 Mais la Jérusalem d’en haut est libre, c’est notre mère; 27 car il est écrit : Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes point ! Eclate et pousse des cris, toi qui n’as pas éprouvé les douleurs de l’enfantement ! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux Que les enfants de celle qui était mariée.

28 Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse; 29 et de même qu’alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant. 30 Mais que dit l’Ecriture ? Chasse l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la femme libre. 31 C’est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants de l’esclave, mais de la femme libre.
A quel fils appartenez-vous ????? Combien de fois sont répétées les choses a ce sujet pour que nous comprenions ????? On en revient toujours a Abraham qui est le point de départ.
LES CHRETIENS SONT LES ENFANTS DE LA PROMESSE L HERITAGE DE DIEU.
LES CHRETIENS SONT CEUX QUI SONT NE D EN HAUT ET ON POUR MERE LA JERUSALEM CELESTE
LES CHRETIENS, LES ENFANTS DE LA FEMME LIBRE, SONT PERSECUTES PAR LES ENFANTS DE L ESCLAVE, QUI EST LA JERUSALEM ACTUELLE.
LES CHRETIENS, LES ENFANT DE LA DELAISSEE, SONT PLUS NOMBREUX QUE CEUX DE LA FEMME QUI ETAIT MARIEE.
Actes 10:28
Vous savez, leur dit-il, qu’il est défendu à un Juif de se lier avec un étranger ou d’entrer chez lui; mais Dieu m’a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur.
Romains 2:28
Le Juif, ce n’est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n’est pas celle qui est visible dans la chair.
Romains 2:29
Mais le Juif, c’est celui qui l’est intérieurement; et la circoncision, c’est celle du coeur, selon l’esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.
Romains 3:1
Quel est donc l’avantage des Juifs, ou quelle est l’utilité de la circoncision ?
Romains 3:9
Quoi donc ! sommes-nous plus excellents ? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché,
Romains 3:29
Ou bien Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs ? Ne l’est-il pas aussi des païens ? Oui, il l’est aussi des païens,
Romains 9:24
Ainsi nous a-t-il appelés, non seulement d’entre les Juifs, mais encore d’entre les païens,
Romains 10:12
Il n’y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu’ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent.
1 Thessaloniciens 2:15
Ce sont ces Juifs qui ont fait mourir le Seigneur Jésus et les prophètes, qui nous ont persécutés, qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes,
Apocalypse 2:9
Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan.
Apocalypse 3:9
Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé.
Ces passages se passent de commentaire le vrai juif c’est le chrétien  celui qui invoque son nom
POUR ISRAEL EN TANT QUE NATION VOILA CE QUI VOUS CONCERNE.
Matthieu 27
21 Le gouverneur prenant la parole, leur dit : Lequel des deux voulez-vous que je vous relâche ? Ils répondirent : Barabbas. 22 Pilate leur dit : Que ferai-je donc de Jésus, qu’on appelle Christ ? Tous répondirent : Qu’il soit crucifié ! 23 Le gouverneur dit : Mais quel mal a-t-il fait ? Et ils crièrent encore plus fort: Qu’il soit crucifié ! 24 Pilate, voyant qu’il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l’eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde. 25 Et tout le peuple répondit : Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants !
Matthieu 23
37 Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu ! 38 Voici, votre maison vous sera laissée déserte; 39 car, je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais, jusqu’à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.