Archives quotidiennes :

Publicités

Opinion : La guerre civile ethnique se prépare


Opinion : La guerre civile ethnique se prépare

 

Le samedi 8 octobre 2016, à Viry–Châtillon, en banlieue parisienne, dans une de ces zones de non-droit qui se multiplient, deux voitures de patrouille ont été attaquées, vitres brisées, et incendiées au cocktail Molotov et les policiers volontairement bloqués à l’intérieur. La tentative d’homicide est évidente. Les policiers ont été gravement brulés et l’un d’entre eux demeurait entre la vie et la mort.

Le 17 octobre, par une évidente contagion, des pompiers, attirés après des incendies volontaires, puis des policiers ont été pris dans un guet-apens à Mantes-la–Jolie, avec jets de pierres et de cocktails Molotov. Représailles après la saisie de 35kg de résine de cannabis la semaine précédente ? En tout cas, l’ambiance était insurrectionnelle, impliquant une centaine d’émeutiers. Du mobilier urbain a été détruit, des voitures de police endommagées et une annexe de la mairie vandalisée. Ce genre d’épisode se multiplie quotidiennement, se banalise, devient endémique, jusqu’à ne plus être maîtrisable.

La fronde policière contre l’État

Patrice Ribeiro, président du syndicat Synergie–Officiers parle, à propos du guet–apens de la Grande Borne, d’une  « tentative de meurtre d’une sauvagerie inouïe ». Selon Céline Berthon, du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN), majoritaire, « il s’agit d’une tentative d’assassinat en bande organisée ». Gravissime, le syndicat Alliance a organisé une « grève du zèle » le 11 octobre dans tous les commissariats de France. Les fonctionnaires de police, dégoutés, affrontent l’État, dont la haute hiérarchie semble les mépriser. Et, hors syndicats, des centaines de policiers surchauffés ont spontanément manifesté sur les Champs–Élysées dans la nuit du 17 au 18 octobre, souvent pendant leurs heures de service, à deux pas du ministère de l’Intérieur où soufflait un vent de panique. Le mouvement de fronde s’est amplifié dans les autres villes de France, et le patron de la police, J–M. Falcone, a été hué par ses fonctionnaires qu’il rappelait à l’ordre. Ce début de lâchage de l’État par sa police, qui désobéit aux ordres, y compris syndicaux, est un symptôme annonciateur du chaos de la guerre civile. Les déclarations du ministre de l’Intérieur, le pitoyable et incompétent Cazeneuve, minimisant les agressions, auront été la goutte qui fait déborder le vase.

La réalité de cette guerre civile ethnique qui se prépare est confirmée par la forte hausse des policiers blessés en mission, dont aucune statistique officielle ne fournit l’origine des auteurs, pourtant parfaitement connue : 544 policiers blessées en moyenne par mois. Au premier trimestre 2016, 3267 policiers et gendarmes ont été blessés en opération (+14% par rapport à 2015). En 2015, 6.854 gendarmes ont été victimes d’agressions physiques ou verbales. Et 5736 policiers ont été blessés en service. Sans parler des pompiers… Depuis dix ans, la progression est constante.

On assiste à deux mouvements parallèles : augmentation des populations immigrées qui fournissent presque 100% des délinquants violents et baisse de la réponse pénale. Mme Taubira, ancienne ministre de la Justice, ver dans le fruit, en bonne militante subversive, aura servi à quelque chose. La situation explosive des prisons, où la majorité des détenus sont des délinquants musulmans, est un facteur aggravant. Les réponses pénales à toute cette criminalité sont ridiculement basses, parce que le corps judicaire est atteint par cet islamo–gauchisme de collaborateurs dont Mme Taubira ou Edwy Plenel sont d’éminents représentants. Et parce qu’il y a un manque criant (volontaire) de places de prison.……… Voir la suite sur le site…..

Pourquoi l’Évangile de Barnabé est un faux datant de l’époque médiévale ?

 

http://www.foicatholique.com/2014/07/pourquoi-levangile-de-barnabe-est-un.html
Qu’est-ce que l’ « Évangile de Barnabé » ? 

L’Évangile de Barnabé est un livre sur la vie de Jésus. Il est parfois confondu avec les actes de Barnabé ou l’épître de Barnabé, mais c’est un travail complètement différent de ceux-ci en termes de style et de contenu.

L’auteur se présente comme étant Barnabé, un apôtre, et il fait plusieurs revendications qui ne sont pas compatibles avec les quatre évangiles canoniques.

Selon ce texte, Jésus n’était pas le Fils de Dieu, mais seulement un prophète: Jésus confessa et dit la vérité : “Je ne suis pas le Messie” » (Évangile de Barnabé, chapitre 42)

Le livre affirme également que le corps de Jésus a été élevé au ciel par un acte de Dieu, et que c’était en fait Judas Iscariote qui a été fait ressembler à Jésus et qui a été crucifié à sa place .

Ce compte-rendu de la Crucifixion reflète bien le point de vue islamique des événements rapportés par le Coran:
« Et à cause leur parole : « Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah »… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué. 
Mais Allah l’a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage. » (Coran 4:157-158)

 

Alors, l’admirable Dieu agit admirablement : Judas devint si semblable à Jésus par son langage et dans son visage que nous crûmes que c’était Jésus. (Évangile de Barnabé, chapitre 216) 
Si l’Évangile de Barnabé avait été vraiment écrit par un disciple de Jésus, alors ce serait une preuve très forte de la fiabilité de ce passage du Coran. En fait, certains sceptiques du christianisme ont utilisé l’Évangile de Barnabé pour réfuter la croyance essentielle commune à tous les chrétiens,selon laquelle Jésus est divin

Cependant, la réalité est que les chercheurs sont pratiquement unanimes dans leur opinion que c’est un texte médiéval faussement attribué à Barnabé

Quand at-il été écrit? 

Durant cette période, la date ne peut être fixée que sur la base du contenu du texte. Parce que beaucoup de ce qui est dit dans Barnabé est plus ou moins atemporelle, les quelques détails qui peuvent être liés à une période précise pointent vers le quatorzième siècle. La meilleure preuve est la mention du jubilé du centenaire dans les chapitres 82 et 83. Comme le Jubilé chrétien a été raccourci en 1349 à 50 ans (et plus tard à 25 ans), la notion d’un jubilé du centenaire daterait donc de la première moitié du 14e siècle. Bien qu’elle soit fréquemment rejetée par les chercheurs, qui préfèrent une date ultérieure, cet élément de preuve n’a jamais été effectivement été contré. ( Traduction de « The Date and Provenance of the Gospel of Barnabas »)

En plus de l’exemple de Jooten sur le Jubilé chrétien, il existe d’autres anachronismes dans les manuscrits, comprenant:

  • Au chapitre 152, on y décrit le vin comme étant stocké dans des tonneaux de bois, qui n’ont pourtant été largement utilisés dans l’Empire romain qu’environ 300 ans après l’époque de Jésus.
  • Au chapitre 91, on fait référence à une période de 40 jours de jeûne annuel, mais un jeûne de 40 jours pendant le carême ne peut pas être retracé antérieurement à l’an 325.
  • Les citations de l’Ancien Testament correspondent aux textes de la Vulgate latine, auquel saint Jérôme n’avait même pas commencé à traduire avant l’an 328.

Ce ne sont là que quelques exemples, mais il y en a beaucoup plus.

Si l’Évangile de Barnabé avait bien été écrit par l’apôtre comme il le prétend, alors il ne devrait pas contenir autant d’erreurs flagrantes.

Les musulmans disent que cet evangile annonce la venue de Mahomet..Selon eux : .il y a l’Ancien Testament, le Nouveau Testament et le Dernier Testament (coran) Cet evangile a été écrit au 16 eme siecle pour convertir les chretiens Europeens  a la religion musulmane, lors des invasions musulmanes.

 Mais le plus grave c’est qu’Ils vont se servir de cet evangile pour unifier les 3 religions monotheistes en une seule. Voila pourquoi on en fait la promotion  qui servira pour la Nouvelle religion…….attention aux fausses rumeurs sur internet c’est un Danger

Galates 1:9Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème!…

.